VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

Ilana Kowarski est rédactrice pour US News et se spécialise dans l’orientation dans l’enseignement supérieur. Parmi ses sujets de prédilection, les admissions en MBA et leurs impacts sur votre carrière professionnelle occupent une place de choix.  

 

Les spécialistes vous diront qu’il est primordial de considérer les avantages à court et à long terme avant de vous inscrire à un programme de MBA.

L’obtention d’un MBA nécessite un investissement important en temps, en énergie et en argent. Donc, avant de vous inscrire dans une prestigieuse business school, il est crucial de déterminer si les avantages valent le coût d’investissement, comme vous le conseillerons les anciens et les professeurs des programmes de MBA.

 

Le retour financier sur investissement pour un MBA

Selon les spécialistes, un moyen d’évaluer les avantages financiers à court terme d’un MBA consiste à rechercher le salaire moyen des diplômés récents d’une école de commerce et à le comparer à la dette moyenne générée par un prêt étudiant.

Parmi les écoles qui figurent dans le classement des meilleures écoles de commerce aux États-Unis et qui fournissent des chiffres sur les salaires, le salaire annuel de départ moyen des diplômés en 2018 des programmes de MBA à temps plein était de 87 683 $. Pendant ce temps, le fardeau moyen de la dette parmi les diplômés des programmes de MBA à temps plein en 2018 était de 51 671 $. Dans les écoles qui fournissaient à la fois les données sur la dette et le salaire, le salaire annuel moyen des diplômés d’un MBA était de 86 253 $, soit 167% de plus que le fardeau moyen de la dette de ces écoles.

Toutefois, si le choix de son école est décisif, il ne suffit pas de calculer le gain financier immédiat après un diplôme de MBA. Les contacts professionnels que vous nouerez tout au long de votre cursus pourraient avoir une place fondamentale et une influence durable sur votre parcours professionnel.
Mike Catania, fondateur du site Web de coupons PromotionCode.org et étudiant au programme de MBA pour cadres de la UCLA Anderson School of Management, déclare que l’une des principales raisons pour lesquelles il a choisi de se lancer dans un MBA était le désir d’élargir son réseau. « J’ai eu exactement ce que je voulais: un rapport privilégié avec de brillants camarades de classe et des professeurs que je n’aurais jamais pu rencontrer seul », rapporte-t-il. « Il est difficile d’attribuer une valeur à cela, mais j’envisage que ce n’est que temporairement irrévocable. Les relations nouées au cours des prochaines années auront un impact positif sur mes possibilités en tant qu’entrepreneur. »

Les experts conseillent aux futurs étudiants de MBA de réfléchir également aux implications financières à long terme de la poursuite d’un MBA.

Un rapport de 2018 sur le retour financier d’un investissement dans un MBA, publié par QS Quacquarelli Symonds – une société de données, de conseil et de recherche sur l’enseignement supérieur – révèle le potentiel de profit à long terme d’un tel parcours. Selon le rapport, moins de 10 ans après avoir obtenu un MBA, le diplômé stardard d’une grande école américaine ou internationale réalise un retour sur investissement estimé à 390 751 dollars sur dix ans, même après soustraction des frais de scolarité et des coûts associés à l’inscription à un MBA. En outre, le rapport montre que le retour moyen d’un MBA de la Graduate School of Business de l’Université de Stanford sur une décennie a dépassé le million de dollars.

 

Les facteurs non financiers à prendre en compte

Bien que l’avantage monétaire d’un diplôme de MBA soit une considération clé, les experts affirment qu’il existe d’autres facteurs importants à évaluer. Entre autre, l’obtention de ce diplôme faciliterait le changement de carrière ou accélérerait le processus d’évolution dans sa carrière. Un étudiant prétendant à un MBA devra également évaluer si cela l’aidera à acquérir des compétences techniques et des relations professionnelles qui le rendraient plus commercialisable pour les employeurs et plus attractif aux yeux des potentiels clients de son secteur cible.

 

Considérations de carrière

« Les candidats ont souvent en tête une évolution de carrière. Demandez-vous si les personnes qui ont suivi cette voie ont été aidées par un MBA », écrit Mark W. Nelson, doyen de la Graduate School of Management de l’Université Cornell. « Pensez également à vos opportunités personnelles de croissance. Sur quoi voulez-vous travailler? Considérez comment un MBA pourrait vous aider à développer ces capacités. »

Nelson explique qu’un MBA est le diplôme le plus adapté pour les personnes qui souhaitent initier un changement majeur dans leur trajectoire de carrière. « Un MBA est un bon chemin lorsque les candidats recherchent un changement de carrière ou un avancement significatif dans leur carrière », a-t-il écrit.

Elissa Sangster – PDG de la Fondation Forté, une organisation à but non lucratif dont la mission est d’accroître la représentation des femmes dans les écoles de commerce et les postes de direction d’entreprise – ajoute qu’un MBA n’est pas forcément nécessaire pour tous les types de carrières dans le monde des affaires.

« Vous pourriez penser qu’obtenir un MBA est indispensable pour diriger un studio de yoga, lancer votre propre food truck ou encore… ouvrir une station de lavage de voitures – car ce sont toutes des entreprises. Eh bien détrompez-vous ! » avertit Sangster. « Obtenir un diplôme de MBA – coûteux qui plus est –, peut ne pas être une décision financière judicieuse pour une personne qui souhaite gérer une petite entreprise locale, alors que cela pourrait être une décision stratégique pour une personne qui espère créer ou gérer une grande entreprise influente », dit-elle.

Selon M. Sangster, les programmes de MBA sont conçus pour former les futurs dirigeants d’organisations. Un MBA ne convient donc qu’à une personne souhaitant devenir un leader. «  Qu’il s’agisse d’un dirigeant d’entreprise ou d’un leader d’une organisation gouvernemental, à but non lucratif, nous voyons des MBA dans tous ces domaines », dit-elle. Un MBA peut ne conviendra pas à quelqu’un qui souhaite être un spécialiste dans un domaine d’activité donné : dans ce cas, un diplôme en gestion générale serait plus approprié. Toutefois, les diplômes de MBA sont très pertinents pour les personnes qui souhaitent développer une réflexion stratégique dans de multiples disciplines ainsi que les compétences en communication nécessaires pour diriger une organisation complexe.

 

Considérations de style de vie

« Toute personne envisageant un MBA doit comprendre qu’un tel programme programme académique nécessite un engagement sérieux », déclare Mike Catania. S’inscrire dans un programme de MBA n’est pas quelque chose que vous devriez faire si vous n’êtes pas convaincu de vouloir un MBA. « Cela va prendre beaucoup de votre temps, et toutes les écoles de commerce expliquent clairement que cela correspond à un emploi », ajoute-t-il.

Catania exhorte les étudiants potentiels au MBA à réfléchir sérieusement à la question de savoir s’ils ont une raison impérieuse d’en poursuivre un. « Je ne conseillerais à un futur étudiant potentiel de prétendre à un MBA que s’il parvient à traduire ses intentions en un seul objectif clair », nous affirme-t-il dans un courriel.

Les professeurs et les diplômés du MBA affirment qu’une personne ayant du mal à décider de poursuivre ou non des études de commerce devrait se demander si l’acquisition d’un MBA serait une expérience enrichissante sur le plan académique et personnel.

« Si vous songez à obtenir un MBA, vous êtes probablement une personne qui a le sens de l’analyse. Vous avez au préalable déterminé s’il est judicieux de payer maintenant pour un gain de salaire dans le futur. », écrit Phil Strazzulla, un entrepreneur et fondateur de deux entreprises du secteur des logiciels – Select Software Reviews et NextWave Hire – qui a obtenu un MBA de la Harvard Business School. « Et, si vous allez dans une école supérieure, c’est incontestablement le cas. Cependant, je vous conseillerais vivement de prendre la bonne décision, ce qui aura un impact sur votre bonheur d’une manière générale. Selon moi, mes deux années en école de commerce ont été, sans aucun doute, des plus réjouissantes et en valaient vraiment la peine. C’était un savant mélange d’expérience, de stimulation et un épanouissement incontestable. »

Siqi Mou, cofondateur et PDG de la société de beauté HelloAva, détenteur d’un MBA de Stanford, explique que l’un des avantages clés de la fréquentation d’une école de commerce de qualité et de renom est qu’elle permet de découvrir un large éventail de carrières et d’opportunités.

« Je dirais que l’avantage de fréquenter l’une de ces écoles de commerce relativement prestigieuses est que vous avez beaucoup d’options à votre disposition », dit-elle. « Vous pouvez retourner dans le secteur de la finance ou du conseil, ou bien commencer quelque chose de vous-même. »

Bruce Bachenheimer, professeur de gestion clinique à la Lubin School of Business de la Pace University à New York, explique que les activités d’apprentissage par projet dans les cours de MBA permettent aux étudiants de s’exercer à résoudre des problèmes réels. En somme, cela contribue à  stimuler l’esprit créatif des étudiants et ce type d’éducation tend à avoir un impact durable.

Bachenheimer ajoute qu’un MBA peut offrir une expérience formatrice qui aide un étudiant à façonner son identité professionnelle. « Un MBA peut être bien plus que l’apprentissage de connaissances et de compétences acquises lors d’un cours: il peut vraiment vous élargir, vous et votre monde », a-t-il déclaré dans un courrier électronique.

 

Article inspiré de l’article Is an MBA Worth It? How to Decide par Ilana Kowarski pour US News.

 

Lire aussi :

Comment créer des liens en milieu de travail qui aident à réussir

Comment penser comme un milliardaire peu importe l’argent que vous avez

Les 9 choses à faire à 20 ans pour devenir millionnaire à 30 ans

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire