VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

Lily Zhang, chercheuse au prestigieux M.I.T. et journaliste, écrit un article où elle met en garde sur une erreur à ne pas commettre au cours d’un processus de recherche d’emploi, une subtilité de langage qui a toute son importance…

La recherche d’emploi est une activité éprouvante. Il n’est pas rare d’en arriver à un point où l’on commence à se demander si nos exigences ne sont peut-être pas un peu trop grandes. Ou pire, peut-être avoir déjà prévenu votre entourage que vous étiez prêt à accepter « n’importe quel emploi » – vous avez juste envie de travailler.

Changez cette mauvaise habitude immédiatement. Vous ne servez pas votre cause, et voici pourquoi.

Avec cet état d’esprit, les entreprises ne vous embaucheront pas

Aller sur le portail d’offres d’emploi d’une entreprise et postuler à tous les postes qui correspondent à vos qualifications n’est pas la meilleure technique. Vous pourriez être tenté de penser que cela montrera votre polyvalence et votre envie de travailler dans cette entreprise. Malheureusement, il y a plus de chance que personne ne vous rappelle qu’autre chose.

En effet, la plupart du temps, les entreprises ne sont pas intéressées par des profils généralistes.     Peu importe le poste dont il est question, les entreprises seront toujours plus attirées par quelqu’un qui se présente comme un spécialiste – l’hypothèse veut qu’un spécialiste serait capable de faire la même chose qu’un généraliste, avec l’avantage supplémentaire de savoir faire une chose particulièrement bien. Après tout, ces types de personnes sont ceux qui sont le plus à même de mieux travailler, s’engager dans leur emploi et y rester pendant  un certain temps.

Voilà pourquoi tous les conseillers en orientation, recruteurs et managers que vous interrogerez vous diront qu’il est primordial d’ajuster son CV et sa lettre de motivation. – pour pouvoir donner l’impression d’être  d’un spécialiste, passionné et compétent dans un domaine précis.

Il devient plus difficile de vous aider dans votre recherche d’emploi

Même si vous n’en êtes pas au point de candidater à toutes les offres possibles et imaginables dans une entreprise, et que vous faites seulement part à vos amis de l’exaspération que provoque votre recherche d’emploi, dire que vous êtes prêt à accepter n’importe quel emploi n’est quand même pas une bonne idée.

Et voici pourquoi : votre entourage ne pourra pas vous aider si vous ne savez pas vous-même ce que vous cherchez.  Pensez-y : si vous dites « je suis prêt à accepter n’importe quoi ! » et que votre interlocuteur ne connait pas de personne qui embauche actuellement, la conversation se terminera vite. Mais si vous annoncez, par exemple, clairement « Je suis intéressé par un job dans le marketing, dans le secteur des assurances », votre interlocuteur peut alors immédiatement penser aux personnes qu’il connait dans ce secteur là – et donc dans le meilleur des cas vous permettre de décrocher un entretien.

Bien sûr, cela ne marche que si vous êtes vraiment sûr de ce que vous voulez faire dans votre carrière. Peut-être que vous n’avez pas vraiment d’idée précise et concrète du job que vous êtes en train de rechercher. Ce n’est pas grave. Mais, vous avez probablement une idée du domaine qui vous intéresse de manière générale, de là où vous êtes bon et donc de l’intérêt que vous pouvez susciter auprès des entreprises. Faites un travail sur vous-même et pensez à ces choses là. Evidemment, rien ne peut assurer que vous obtiendrez un nouvel emploi immédiatement, mais être capable d’énoncer un projet clair est définitivement mieux que de dire que vous êtes prêt à accepter n’importe quoi.

Plus vous mettrez un point d’honneur à ne pas accepter n’importe quelle offre, plus vous aurez de chance de finir par décrocher un emploi qui vous plaît vraiment – ou de parvenir à trouver un nouvel emploi tout simplement.

 

Source : The Muse