VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

[recaptcha]

changement-carriere-8-etapes

Jenny Foss, spécialiste en recrutement, fondatrice de JobJenny.com a décrit dans le magazine The Muse comment elle a réussi son changement de carrière. Voici son témoignage.

  • Nombreux sont ceux qui désirent changer de carrière mais hésitent encore à sauter le pas.

  • Une reconversion professionnelle ne se fait pas en un coup de baguette magique. Cela demande une organisation méthodique en plus de beaucoup de motivation.

  • Grâce aux conseils d’une spécialiste en recrutement, mettez toutes les chances de votre côté pour enfin vous épanouir dans votre vie professionnelle

 

      J’ai fait un grand changement de carrière il y a 10 ans. Je suis passée de Directrice de Communication au statut d’experte en recrutement. J’ai pris des risques non calculés et j’ai géré à peu près tous les aspects de ma transition de manière aléatoire. Cela dit, j’ai eu beaucoup de chance et tout a bien fonctionné comme je le voulais.

Mais avec du recul, je ne peux pas m’empêcher de penser que c’était une démarche très imprudente de ma part.

Si vous envisagez de changer de carrière, je ne vous conseillerais pas de suivre mon chemin. Rendez-vous service, et faites les choses différemment.

Voici donc 8 étapes que vous pouvez suivre :

 

1.Demandez-vous « Pourquoi »

La plupart des gens estimant que leur travail ne les satisfait plus ne saurait pas vous dire pourquoi. Pourtant, il faut comprendre l’origine d’une telle insatisfaction avant d’aller vers quelque chose de nouveau. Sinon, vous pourriez vous retrouver dans une fonction différente, certes, mais que vous détestez toujours – et vos efforts n’auront servi à rien.

Pensez à ces questions : Pourquoi est-ce que je veux ça ? Pourquoi est-ce que je pense que cette nouvelle carrière va améliorer ma vie ? Quels pourraient être les inconvénients ou les risques ?

Parfois, en faisant cet exercice, vous vous rendez compte que les choses ne seront peut-être pas aussi roses que vous l’auriez imaginé. Et parfois, le chemin deviendra encore plus attrayant et aura même un meilleur sens.

 

2. Soyez clair sur le « quoi »

À quoi ressemblera ce nouvel emploi ou cette nouvelle carrière ? De quoi s’agit-il exactement ?

En outre, une question très importante à considérer : Ai-je les ressources nécessaires dans ce domaine ? En d’autres termes, allez-vous être en mesure de tirer parti de vos compétences, de vos contacts et de votre expérience professionnelle pour réussir votre transition ?

De nombreuses personnes croient en la théorie « suivez votre passion et tout va se mettre en place ». Mais la recherche scientifique – réalisée par un informaticien nommé Cal Newport – montre que ceux qui «suivent leurs passions» ont statistiquement une probabilité plus faible de trouver une carrière à long terme que ceux qui tirent parti de leurs expériences lorsqu’ils effectuent un changement. Cal  Newport suggère – et je suis tout à fait d’accord avec lui – que vous feriez mieux de vous engager dans des rôles qui tirent parti de l’expérience que vous avez accumulée au fil des ans.

 

 
3. Envisagez que cela puisse vous coûter cher

Manquez-vous de certaines compétences dont vous avez besoin pour être un candidat intéressant pour ce nouveau type d’emploi ? Avez-vous besoin de certifications ? De suivre des cours particuliers ? D’obtenir un diplôme en particulier ?

Parfois, même si c’est le cas, tout est à portée de main. Il pourrait être simple de suivre un cours en ligne et d’acquérir des compétences de base afin que vous puissiez dire avec assurance: «Oui, je connais Excel».

Mais parfois, vous avez besoin de formations complémentaires ou d’un permis d’exercer. Vous devez faire la différence et prendre des décisions pour savoir si vous êtes prêt à faire l’investissement initial nécessaire ou non.

Vous devez également décrire les changements nécessaires à votre réussite. Aurez-vous besoin d’un service de garde d’enfants ? Ce changement prendra-t-il en partie le temps que vous consacrez à vos relations familiales et vos amis ?

En supposant que vous acceptez tous les sacrifices et changements, vous devez maintenant élaborer un plan.

 

4. Elaborez un plan d’action

Remonter de la fin jusqu’au début dans votre plan d’action. Quel est votre objectif principal et votre retroplanning ?

Une fois que vous avez la réponse, divisez votre plan d’actions  en plusieurs éléments – les compétences que vous devez acquérir, les personnes que vous devez rencontrer, les éléments dont vous avez besoin pour terminer votre travail actuel.

Commencez par déterminer les étapes. Faites les tâches petit à petit.

Au fur et à mesure que vous accomplirez les tâches, vous remarquerez probablement que les petites étapes ont tendance à avoir un effet boule de neige et vous donneront l’élan et la confiance nécessaires.

 

5. Suivez votre évolution

Surveillez ce que vous faites et ce que vous avez programmé. Mettez en place des rappels pour que vous puissiez effectuer un suivi de vos actions. Si vous devez investir du temps et de l’énergie pour y arriver, faites-le.

Une simple feuille de calcul Excel fera des merveilles.

 

6. Changez de profil

Vous devrez changer votre profil professionnel afin d’être cohérent avec votre nouvel objectif.

Personne ne va deviner que vous correspondez au poste pour lequel postuler  si vous ne l’affichez pas en évidence sur votre CV ou votre profil Linkedin…

Vos concurrents à un même poste, du moins certains d’entre eux, auront l’air bien sur papier, parce qu’ils ont déjà travaillé dans le domaine du poste à pourvoir ou ont occupé des postes similaires pendant plusieurs années. Alors, comment allez-vous vous démarquer d’une manière qui non seulement vous rend légitime, mais peut-être vous positionne clairement?

Je vous donne un exemple concret. J’ai déjà travaillé avec un agent de la CIA qui voulait devenir géologue. Il est donc retourné à l’école pour obtenir un diplôme en géologie. Il était le premier de sa classe et avait tout pour lui. Cependant, alors qu’il approchait de l’obtention du diplôme et a commencé à postuler pour des postes, rien ne s’est passé en sa faveur. En revanche, ses camarades de classe, dont la plupart n’avaient aucune expérience professionnelle préalable, recevaient des appels pour les postes auxquels ils avaient postulé.

Je jetai un coup d’œil à la façon dont il se présentait sur papier et je réalisai ce qui n’allait pas : sur papier, c’était un agent de la CIA. Je suis certaine que les recruteurs étaient troublés. Ils ne pouvaient pas deviner qu’il ferait un géologue formidable. Ils ne pouvaient pas voir qu’il était géologue, point final.

Je lui ai demandé comment cette expérience de la CIA pourrait être avantageuse pour son futur rôle de géologue. Il a répondu: « J’ai été dans des conditions de terrain intenses. J’ai dû naviguer et surmonter les environnements les plus extrêmes, dans les endroits les plus reculés. Vous pouvez littéralement me déposer n’importe où et je peux vous dire que je ne serai pas seulement à l’aise. Je sais que je donnerai le meilleur de moi-même et je réussirai mes missions à la perfection. »

C’est en effet ainsi que nous devons changer notre empreinte professionnelle.

 

7. Mobilisez votre équipe

Sollicitez vos connaissances, en particulier ceux que vous connaissez déjà et qui seront toujours vos alliés. Oui, vous pourriez avoir besoin d’être un peu discret sur vos intentions si vous êtes encore employé ailleurs, mais ce n’est pas le moment de fonctionner complètement sous le radar. Choisissez vos contacts les plus fiables et demandez leur aide.

Et quand vous le faites, soyez précis. Si vous dites aux gens : « Hey, je pense devenir un rédacteur », c’est bien, mais ça n’énonce pas vraiment ce dont vous avez besoin, ou comment – spécifiquement – ils peuvent vous aider. Donc, soyez clair.

 

8. Discutez avec ceux qui ont réussi dans ce nouveau domaine

Vous devez absolument apprendre à connaître des personnes passionnées et prospères travaillant dans ce nouveau domaine d’intérêt. C’est important. Les gens sont plus généreux avec leur temps et leurs commentaires que vous ne le pensez, surtout lorsque vous montrez de l’intérêt pour eux et que vous reconnaissez ou validez quelque chose qu’ils font professionnellement.

 

Rappelez-vous toujours que personne ne veut être pris au piège. La meilleure façon d’aborder est de commencer par un compliment ou de noter quelque chose qui semble intéressant ou impressionnant. Après avoir établi un rapport privilégié avec une personne, vous pourrez leur demander une faveur ou un peu de leur temps. Et surtout, n’oubliez pas de remercier tous ceux qui vous donneront leur avis et leurs conseils tout au long du processus.

La raison principale pour laquelle tant de gens  ne changent pas  de carrière est tout simplement la peur. Ils sont terrifiés.

Le changement est terrifiant. L’’inconnu est terrifiant. L’échec est terrifiant.

Alors, quel est le secret de ceux qui osent faire ce changement?

Dans la plupart des cas, c’est assez simple : chaque jour, d’un pas suffisamment ferme et courageux, ils ont fait un bon en avant vers un but précis. Ils n’ont pas perdu espoir et ne se sont pas découragés face à la difficulté. Ils ont pesé le pour et le contre et ont décidé d’y aller à fond. Maintenant, c’est à votre tour de prendre votre avenir en main.

Article inspiré de l’article 8 Steps To An Utterly Successful Career Change, par Jenny Foss, pour The Muse

Notre dernier article :

Il n’est jamais trop tard pour entamer une brillante carrière

Lire aussi :

Quand faut-il investir son temps ou son argent ?

CARRIÈRE : Voyez le futur autrement !

Comment dire « Non » au travail tout en préservant son image

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire