VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

Rachel Premack et Jacqueline Smith, journalistes, mettent en lumière certaines questions pouvant être déconcertantes lors d’un entretien de recrutement et expliquent comment y répondre.

Même si les questions lors d’un entretien de recrutement peuvent sembler simples, certaines sont en réalité conçues pour vous amener à révéler des informations que vous avez peut-être tenté de dissimuler.

Lire aussi : Entretien de recrutement : Les 6 questions pièges. 

Voici les 6 exemples courants de questions déroutantes ou déconcertantes, accompagnés de conseils sur la manière de détourner chacune d’elles :

De quoi êtes-vous le plusfier dans votre carrière?

Pourquoi cette question ? Les recruteurs veulent comprendre ce qui vous passionne, dans quel domaine vous excellez et si vous êtes fier de votre travail.

Pourquoi est-elle déconcertante ? Il se peut que votre carrière ne consiste que de postes aux responsabilités similaires. Cela peut vous donner une caractéristique unidimensionnelle. Les recruteurs peuvent ainsi assumer que vous n’êtes compétent que dans un seul domaine.

Comment répondre : Les responsables du recrutement veulent évaluer votre capacité à bien vous exprimer et à susciter l’enthousiasme chez les autres, ainsi que votre énergie positive.

Avez-vous déjà volé un stylo au travail?

Pourquoi cette question ? Pour les recruteurs, il ne s’agit pas d’être préoccupé par leur inventaire. Ils essayent d’obtenir une estimation de votre niveau d’intégrité.

Pourquoi est-elle déconcertante ? Nous avons tous pris un stylo ou deux, alors si vous dites que vous ne l’avez pas encore fait, ils pourraient penser que vous êtes un menteur. Mais si vous dites que vous le faites tout le temps et agissez comme si c’était un acte anodin. Cela pourrait aussi être problématique.

Comment répondre : James Reed, auteur de « Why You? : 101 Interview Questions You’ll Never Fear Again » conseille de répondre comme suit : « Je mentirais en disant que je n’ai jamais glissé par mégarde un stylo dans la poche de ma veste, mais il finit généralement par revenir sur mon bureau le lendemain, à moins que je ne le laisse à la maison. »

Lire aussi : Inversez les rôles : posez des questions au recruteur

Si vous pouviez travaillerpour n’importe quelle entreprise, où travailleriez-vous?

Pourquoi cette question ? Les responsables du recrutement veulent évaluer votre volonté de travailler avec eux par rapport à la concurrence. Cela leur permet également d’évaluer votre loyauté.

Pourquoi est-elle déconcertante ? Vous pourriez être pris au piège de la discussion et glisser par inadvertance des noms d’entreprises respectées, mais cela est contre-productif et fait douter de vos objectifs.

Comment répondre : Vous pouvez vous inspirer de la réponse suivante : « Je me suis beaucoup renseigné sur le secteur et votre entreprise semble être la solution idéale. C’est excitant pour moi que votre entreprise fasse XYZ dans le secteur, par exemple, et j’aimerais y apporter ma contribution. »

Lire aussi :Le secret infaillible pour décrocher le poste dont vous rêvez

Comment définissez-vous lesuccès?

Pourquoi cette question ? Les recruteurs veulent un aperçu de vos priorités : le salaire, les challenges ou l’apprentissage. Cette question leur permet également de déterminer si vous avez une approche plus personnelle et individualiste du succès.

Pourquoi est-elle déconcertante ? Selon les conseils de Lynn Taylor, expert du travail, le succès est hautement subjectif, et même une réponse parfaitement raisonnable peut facilement être mal interprétée. Il y a une différence entre être ambitieux et être prétentieux. Dans un cas, vous voulez vraiment progresser et faire la différence.

Comment répondre : Essayez de donner une définition du succès d’une manière qui concerne l’employeur potentiel, en vous basant sur ce que vous savez de la description de travail et de la conversation.

Que feriez-vous si vous gagniez 5 millions de dollars demain ?

Pourquoi cette question ? Les recruteurs souhaitent savoir si vous travailleriez toujours même si vous n’aviez pas besoin de l’argent. Votre réponse à cette question informe l’employeur de votre motivation et de votre éthique de travail.

Pourquoi est-elle déconcertante ? Même si cette question ne concerne pas directement le poste à pourvoir, il est important de faire attention à votre réponse.

Comment répondre : Vous devez prouver au recruteur que vous allez continuer à travailler parce que vous êtes passionné par ce que vous faites. En échangent, les recruteurs veulent savoir que vous prenez des décisions financières judicieuses. Si vous faites quelque chose d’irresponsable avec votre propre argent, ils craindront que vous ne fassiez pas attention au leur.

Lire aussi : Développement professionnel : la question à poser à un recruteur

Pouvez-vous nous donnerune raison pour laquelle quelqu’un peut ne pas aimer travailler avec vous?

Pourquoi cette question ? Les futurs employeurs veulent savoir s’ils observent chez vous des problèmes de personnalité.

Pourquoi est-elle déconcertante ? Cette question peut faire la différence entre la réussite et l’échec de votre entretien. Si vous dites : « Je ne vois pas pourquoi personne ne voudrait travailler avec moi », vous insultez subtilement le recruteur en banalisant la question.

Comment répondre : Mettez en avant vos bonnes relations tout en restant honnêtes. Sachez tourner une mauvaise situation à votre avantage. Vous pouvez expliquer vos désaccords avec certains collègues en insistant sur les conséquences de votre décision. Par exemple, que vous avez préféré prendre une décision pratique que de plaire à la foule.

Source : Business Insider

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire