VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

[recaptcha]

 

Eric Barker est écrivain et blogueur. Il utilise les dernières découvertes scientifiques sur le comportement humain pour améliorer nos performances dans le cadre professionnel.

  •  Apprendre à faire face aux obstacles et à faire preuve de perspicacité est une étape indispensable tant pour le bon fonctionnement de sa vie personnelle que professionnelle.
  • Faites preuve de bon sens tout en gardant une âme téméraire et vous obtiendrez la meilleure version de vous-même.
  • Découvrez 8 conseils qui vous aideront à être plus efficace dans votre vie professionnelle.


« N’abandonne jamais ! »

« Accroche-toi ! »

« Prends sur toi ! »
 

Je vois beaucoup de choses sur la résilience, la persistance et la confiance en soi. Ce que je ne vois pas, ce sont les informations concrètes sur la manière d’accroître ces qualités.

Comment pouvons-nous être plus résilients ? Comment pouvons-nous ignorer les énormes défis de la vie, persister pour finalement réussir ? J’ai donc examiné les scénarios les plus difficiles. Parce-que, bon, qui a besoin d’être tenace dans les situations les plus simples ?

 

Quand il s’agit d’une question de vie ou de mort, que font les gagnants que les perdants ne font pas ?

Ceux ayant survécus aux situations les plus dangereuses nous donnent de bonnes leçons que nous pouvons utiliser pour apprendre à être résilient dans notre quotidien. Qu’il s’agisse de chômage, d’un travail difficile ou de tragédies personnelles, voici des idées qui vous aideront à surmonter vos difficultés.

 

1. Faites preuve de discernement

 

« L’entreprise a déjà procédé à deux séries de licenciements cette année, mais je n’aurais jamais pensé qu’elle se séparerait de moi.»

 

« Certes, la tension était palpable, mais je ne pensais pas qu’il allait me frapper. »

 

La première chose à faire en cas de difficulté est de prendre conscience de la situation dans laquelle vous êtes, le plus tôt possible. Cela peut sembler évident, mais nous avons tous nié ces difficultés à un moment ou à un autre. Qu’est-ce que les personnes qui survivent à ces situations complexes ont en commun? Elles ne restent pas bloqués dans une phase de deuil et passent rapidement du déni à l’acceptation.

 

Que disent les médecins quand ils sont capables de traiter avec succès un problème médical?

« Heureusement que nous l’avons diagnostiqué assez tôt »

Lorsque vous restez inconscient ou vivez dans le déni, la situation empire – souvent rapidement. Lorsque vous savez que vous avez des problèmes, vous pouvez agir. Personne ne vous dira que la paranoïa est parfaitement saine, mais les recherches montrent que faire parfois preuve d’inquiétude est en corrélation avec une vie plus longue, car l’on dispose d’une meilleure capacité d’analyse de ses propres difficultés.

 

2. Sachez gérer vos émotions


Parfois, lorsque les plongeurs de plongée sous-marine se noient, on se rend compte qu’il leur restait de l’air dans leurs réservoirs d’oxygène. Alors, comment est-ce possible ?  Quelque chose ne va pas, ils paniquent et retirent instinctivement le régulateur de leur bouche.

     Ephimia Morphew, psychologue et fondatrice de la Société pour la Performance Humaine dans les Environnements Extrêmes (Society for Human Performance in Extreme Environments), a raconté une série d’accidents qu’elle étudiait dans lesquels des plongeurs avaient été retrouvés morts avec de l’air dans leurs réservoirs et des régulateurs parfaitement fonctionnels. « Seulement, ils avaient ôté les régulateurs de leur bouche et s’étaient noyés. Les chercheurs ont mis beaucoup de temps à comprendre ce qui se passait. » Il semble que certaines personnes souffrent d’une sensation d’étouffement lorsque leurs bouches sont couvertes. Cela conduit à une impulsion incontrôlable amenant à découvrir la bouche et le nez. Les victimes avaient eu une réaction émotionnelle qui est généralement bonne pour l’organisme et permet de respirer. Mais ce n’était pas la meilleure option dans ces circonstances spéciales et non naturelles de la plongée sous-marine.

 

Quand vous avez du mal à respirer, quoi de plus naturel que de vous libérer les voies respiratoires Un petit moment de lucidité vous indique que c’est une très mauvaise idée de plonger – mais lorsque vous paniquez, vous faites rarement preuve de clairvoyance. La prise de décisions impulsives donne rarement des résultats optimaux dans la vie quotidienne.

Les personnes résilientes reconnaissent les situations difficiles, gardent leur calme et évaluent les choses de manière rationnelle pour pouvoir élaborer un plan et agir.

 


3. Donnez-vous le droit d’abandonner

 

À ce stade, certains d’entre vous sont peut-être un peu confus. Vous devez sûrement penser : « Le secret pour être fort, c’est d’abandonner? Cela n’a aucun sens. » Que voyons-nous lorsque nous regardons des personnes qui survivent à des situations de vie ou de mort ? Beaucoup d’entre elles ont été assez intelligents pour abandonner suffisamment tôt.

 

La meilleure façon de prendre un coup de poing d’un combattant de l’UFC (Ultimate Fighting Championship, organisation américaine d’arts martiaux mixtes) ou de survivre à un ouragan est la même: « Ne soyez pas là quand il frappe. »

Vous avez abandonné le baseball à 10 ans et cessé de jouer du piano après seulement 2 leçons ? On ne peut pas être bon dans tout.  Lorsqu’une société commence à licencier des employés, il y a toujours un employé suffisamment intelligent pour quitter immédiatement le navire et obtenir un nouvel emploi à titre préventif.

D’autres personnes sont assez intelligentes pour comprendre cela. « Je ne vais jamais être un grand danseur de tango et je devrais redoubler d’efforts pour jouer au poker. » Et vous savez quels sont les résultats de ce type d’abandon? Cela vous rend plus heureux, réduit le stress et améliore votre état général de santé.

 

Vous pourrez accomplir ce que vous voudrez, une fois que vous arrêterez d’essayer de tout faire en même temps.

 


4. Osez rêver et voir les choses en grand


Marshall Goldsmith a mené une étude sur des personnes extrêmement prospères. Après avoir rassemblé toutes les données, il réalisa ce qu’ils avaient tous en commun: ces gens sont tous de grands rêveurs.

 

Les personnes excentriques qui ont réussi et celles qui survivent à des situations difficiles ont toutes cet excès de confiance en elles. « La première étape n’est-elle pas de ne pas nier? Faire face à la réalité? » Cela vous rend perplexe ?

Vous devez faire une distinction entre le déni de la situation et la confiance excessive dans vos capacités. Le premier est très mauvais, mais le second peut être étonnamment bon. Voir le monde avec précision – mais croire en vos capacités comme si vous étiez un super-héros.

 

Tentez de vous mettre dans la peau d’un superhéros : vous avez un problème, vous gardez votre calme et vous prenez conscience que vous êtes suffisamment fort pour surmonter une telle épreuve.

 


5. Préparez-vous… même lorsque le temps de la préparation est passé

 

Qui sont ceux à même de survivre à des situations mettant leur vie en danger? Les gens qui ont déjà été confronté au danger et les gens qui s’y sont préparé. De ce fait, même si vous ne pouvez pas vraiment vous préparer à un licenciement ou à un divorce, par exemple, vous pouvez commencer par adopter de bonnes habitudes productives et éliminer les habitudes inutiles.

 

Les bonnes habitudes n’imposent pas autant votre volonté que vos actions délibérées et vous aideront à être plus résilient. Continuez à vous préparer pour l’avenir, même lorsque vous êtes en difficulté.

 

Une mise en garde: comme le recommande l’expert en apprentissage Dan Coyle, veillez à ce que votre préparation soit aussi proche que possible du scénario réel. Une mauvaise préparation peut être pire qu’une absence de préparation.  Vous anticipez le meilleur mais vous êtes préparés au pire. Parfait. Le moment est-il venu de se détendre? Sûrement pas.

 

6. Restez occupé, occupé, et toujours occupé

 

Quel est le meilleur moyen de survivre et de maîtriser ses émotions lorsque la situation est difficile? « Travaillez, travaillez, travaillez. »

 

Quand les choses vont mal, les gens deviennent tristes ou effrayés, se retirent et se distraient. Cela permet d’apaiser les émotions, mais cela ne vous permet pas de sortir de ce pétrin. Les personnes résilientes savent que rester occupé ne vous rapproche pas seulement de vos objectifs mais qu’il est également le meilleur moyen de rester calme.

Mais il est difficile de garder cette attitude gagnante quand les choses ne se passent pas bien.

 

7. Faites-en un jeu

 

Dans son livre intitulé «Touching the Void» (La Mort Suspendue), Joe Simpson raconte comment il s’est cassé la jambe à une altitude de 19 000 pieds en escaladant une montagne.

En fait, il ne s’est pas cassé la jambe… il l’a complètement brisée. Comme des billes dans une chaussette. Son os du mollet a traversé son genou.

Lui et son partenaire d’escalade bien cru qu’il allait y passer. Mais il a survécu.

Un de ses secrets était de faire sa lente et pénible descente un jeu.

 

Comment cela fonctionne-t-il? C’est de l’ordre de la neuroscience. Les activités à motifs stimulent le même centre de récompense que la cocaïne. Même des choses ennuyeuses peuvent être amusantes si vous les transformez en un jeu avec des enjeux, des défis et de petites récompenses.

Et nous pouvons utiliser ce même système pour les problèmes quotidiens: combien de CV pouvez-vous envoyer aujourd’hui? Pouvez-vous battre votre record  d’hier? Célébrer les «petites victoires» est quelque chose de commun aux survivants.

 

8. Obtenez de l’aide et proposez votre aide

 

Il fait toujours bon d’être aidé. Cela est évident. Mais parfois, nous sommes honteux ou gênés et nous ne demandons pas d’aide. Ne laissez pas la fierté vous gêner. Ce qui est plus fascinant, c’est que même dans les pires moments, aider autrui peut non seulement vous aider mais aussi vous être bénéfique.


En prenant le temps d’offrir son aide, nous augmentons ce sentiment d’importance que l’on a dans nos vies. Cela aide les gens dans les pires situations à réussir. À titre d’exemple, Leon Weliczker a survécu à l’Holocauste non seulement grâce à sa débrouillardise, mais aussi parce qu’il estimait devoir protéger son frère.

 

Parfois, être altruiste est la meilleure façon d’être égoïste. Et la recherche montre que ceux qui donnent de leur temps et de leur personne sont parmi les plus performants et vivent plus longtemps.

 

Et quand les difficultés sont terminées, la science est d’accord: ce qui ne tue pas ne peut en réalité que vous rendre plus fort.

 


Article inspiré de l’article How To Be Resilient : 8 Steps To Success When Life Gets Hard par Eric Barker pour Thrive Global.

 

Lire aussi :

7 objectifs de travail pour 2019 et les étapes pour y parvenir

10 habitudes d’une personne mentalement forte 

Les meilleures leçons de vie pour réussir

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire