VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

[recaptcha]

 

  • Le stress n’épargne personne mais peut s’avérer une source d’énergie qui œuvrera à votre service
  • Savoir gérer son stress est une chose. Prendre conscience qu’il peut s’agir d’une énergie positive en est une autre.
  • Apprendre à utiliser une telle énergie à bon escient peut être très avantageux dans votre vie professionnelle.

 

Elle Kaplan est PDG d’une grande firme d’investissements américaine. Dans un métier constamment sous pression, elle a réussi à faire de son stress quotidien une force, et même un atout pour être plus productive.

 

Le stress est souvent inévitable. Mais il est possible d’en faire votre véritable allié. Nous savons que le stress est souvent mauvais pour nous, qu’il porte atteinte à notre santé et diminue notre productivité. Toutefois, il existe des moyens avérés pour réduire son stress. En effet, le revers de la médaille lorsque l’on accompli de grandes choses, c’est bel et bien le stress.

Ainsi, de récentes études suggèrent qu’une grande partie du stress que nous ressentons peut en réalité être exploitée de manière positive et nous rendre plus productif. Des experts en psychologie de la Harvard Business Review nous demandent de penser à un moment où nous avons eu le plus de succès et où nous avons atteint notre plus haut niveau de satisfaction. Maintenant, posez-vous la question suivante : avez-vous été motivé par le stress au cours de cette période ?

 

La réponse est probablement un très grand OUI. Cela montre que le stress ne doit pas toujours être perçu comme une émotion négative lorsqu’il est géré correctement.

Voici quelques éléments à garder à l’esprit qui, selon les experts de Harvard, nous permettront de maximiser les avantages du stress tout en réduisant les effets néfastes qu’il peut avoir sur notre corps, nos relations et notre carrière.

 

La beauté est dans les yeux de… celui qui stresse !

 

Le stress concerne absolument tout le monde et est inévitable. Si vous n’en ressentez pas, vous êtes une espèce rare – et menez probablement une vie peu productive.

La première étape pour gérer le stress consiste à le reconnaître – vous pourrez ensuite décider de ce que vous voulez en faire. Vous devez prendre une décision cruciale et vous avez le choix : allez-vous laisser le stress vous envahir et nuire à vos capacités ? « Réaliser cela peut être la source d’une motivation positive. Au fond de nous, nous savons que les choses importantes ne peuvent pas toujours venir facilement. » expliquent Alicia et Thomas Crum dans le Harvard Business Review.

 

Pour faire simple, reconnaissez le stress comme un effet secondaire de votre future réussite et du défi que vous vous posez.

Selon Shawn Achor, expert en psychologie positive, le fonctionnement de notre cerveau s’améliore s’il recadre les défis de manière positive. En restant positifs et impliqués, notre cerveau est en mesure de s’épanouir, permettant ainsi un traitement plus rapide et une productivité accrue.

 

Vous y parviendrez en entraînant votre cerveau à reconnaître le stress comme un sous-produit de votre succès, plutôt que comme une chose à redouter. On pourrait comparer ça à la pratique d’un sport : personne n’apprécie vraiment la transpiration ou la douleur, mais plus on s’exerce, plus on apprécie l’effort que l’on fait. Considérez le stress comme un mal nécessaire lorsque vous vous lancez dans votre prochain défi intellectuel.

Lire aussi :  Les 8 secrets à suivre pour surmonter vos difficultés

 
Utilisez votre stress

 

Le stress n’a pas été conçu pour nous tuer. En fait, à notre époque, ce fut un très puissant outil pour nous aider à éviter de mourir. Les recherches suggèrent que, même si nous n’apprécions pas ce sentiment de stress, c’est grâce à celui-ci que l’on a évité de se faire dévorer par un tigre affamé il y a des millénaires de cela. Ce qui peut toujours nous aider dans le monde d’aujourd’hui.


Alicia et Thomas Crum ont également découvert que: « Les hormones du stress sont en réalité bon pour la croissance et libèrent dans le corps des substances chimiques pour la reconstruction de cellules, synthétisent des protéines et renforcent l’immunité. Ansi, le corps est encore plus fort et en meilleur santé qu’auparavant. Les chercheurs appellent cet effet la prospérité physiologique dont tout athlète connait ses avantages. »

Le simple fait de qualifier ce stress d’améliorateur des performances peut faire toute la différence. Les recherches montrent que, lorsque les personnes testées font cela, elles sont plus performantes.

 

Nous avons tous besoin de quelqu’un sur qui nous appuyer.

 

Comme l’a noté Amy Gallo, dans l’article de la Harvard Business Review intitulé « Transformer le stress en atout », il est extrêmement important de travailler sur nos relations pendant les périodes où nous ne sommes pas stressés: nous avons ces amis incontournables pour nous écouter lorsque nous pensons être sur le point de déraper.

Essayez également d’éviter les pessimistes, ceux qui s’attardent et perdent leur temps sur des choses inutiles. Car tout comme les pensées et les attitudes négatives, l’art de se plaindre et de stresser pour un rien est contagieux. Entourez-vous donc des bonnes personnes et surveillez de près vos fréquentations.

Lire aussi : Les 9 façons simples de renforcer votre confiance quand vous en avez le plus besoin

 
Concentrez-vous sur ce que vous pouvez contrôler

 

Stephen Hawking a déjà déclaré : « L’une des règles de base de l’Univers est que rien n’est parfait. La perfection n’existe tout simplement pas. »

Il y a un million et demi de choses que vous ne maîtriserez plus aussi bien qu’avant, quels que soient vos efforts – ne vous attardez pas sur ce qui ne dépend pas de vous.

 

Dans son livre intitulé The Happiness Advantage, Shawn Achor appelle cette pratique « l’expérience de l’île ». Il y suggère de dresser une liste des choses qui vous stressent et de les placer dans deux cercles, les fameuses îles. Une île contient les éléments que vous pouvez contrôler, l’autre concerne ceux qui sont hors de votre contrôle. Ignorez cette seconde île et déterminez comment vous concentrer sur la première. Cela commencera à faire disparaître tout stress inutile et à vous aider à atteindre vos objectifs.

 

Le mot de la fin : la pratique rend (presque) parfait


Même lorsque nous parlons de stress, la pratique est la clé pour apprendre à le gérer. Dès que vous ressentez un peu de stress, essayez de mettre en pratique certaines des techniques décrites ci-dessus. De cette façon, quand vous avez vraiment un jour très stressant, votre corps ne se mettra pas dans une position de repli contre vous-même.


Pensez-y comme si vous vous entraîniez pour un marathon : vous ne pouvez pas vous attendre à courir 40 kilomètres sans avoir suivi un entraînement progressif, par étape, avant le Jour J. Voyez donc les choses sous cet angle : ce jeu de la vie est un marathon, pas un sprint unique.


Article inspiré de l’article How to Transform Your Stress Into Insane Productivity, According to Harvard Psychologists par Elle Kaplan pour Thrive Global.

 

Dans le même thème :

7 habitudes qui vous font perdre votre temps et freinent votre productivité

Comment modifier vos heures de bureau peut améliorer votre bonheur au travail

3 changements dans votre routine matinale qui amélioreront considérablement votre journée

 

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire