VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

Richard Moy est rédacteur marketing en freelance. Après avoir travaillé dans le secteur du recrutement, il livre ses conseils pour réussir vos entretiens d’embauche. 

 

  • Certaines questions d’entretien sont parfois déstabilisantes pour les candidats.
  • Les responsables du recrutement souhaitent en apprendre davantage sur vous et posent les questions nécessaires pour vous cerner.
  • Découvrez comment dévoiler au recruteur les autres pistes que vous avez pu trouver dans votre recherche d’emploi.

 

Cette question met toujours les gens dans une situation gênante. Pourquoi les responsables du recrutement le demandent-ils, et ont-ils réellement besoin de savoir ?

Les recruteurs sont curieux de savoir quelles autres entreprises vous ciblez pour diverses raisons. Ils voudront peut-être mesurer la concurrence, voir à quel point vous êtes sérieux au sein de l’industrie, ou même évaluer leur probabilité de pouvoir embaucher un candidat « vedette ».

 

Comment répondre à cette question, efficacement ?  Déjà, la bonne réponse n’est sûrement pas : « Vous êtes la seule entreprise avec laquelle je suis en processus d’embauche ». Inutile de donner au recruteur plus de pouvoir qu’il n’en a déjà.

Alors, comment réagissez-vous à cela de manière à ne pas sembler désespéré ou inaccessible ?

 

Voici quelques idées, en fonction de votre situation particulière.

 

Si vous avez des entretiens avec des concurrents

Supposons que vous ayez quelques entretiens dans d’autres entreprises du secteur. Vous êtes dans une excellente position. Votre meilleur choix serait d’expliquer comment vous explorez activement les options de votre domaine et que vous avez d’autres entretiens en attente, mais que ce poste vous enthousiasme le plus.

Par exemple, vous pouvez répondre :

« J’ai quelques entretiens prochainement avec Digital Ventures et Renley and Co. pour des postes de responsable marketing. Et je peux vous dire que, selon ce que je sais, ce poste présente exactement le type de défis que je recherche dans mon prochain emploi. »

 

Lire aussi : Entretien de recrutement : les 6 questions pièges

 

Si vous avez des entretiens dans d’autres secteurs

 

Une situation plus délicate est si vous êtes en processus de recrutement pour des postes dans un secteur différent duquel vous postulez, cela nécessite donc un peu plus de finesse que dans la situation précédente. Pour que cela fonctionne, essayez de trouver le lien entre toutes les positions que vous ciblez. Une fois que vous avez ce fil conducteur, laissez-le guider votre réponse. Elle pourrait ressembler à ceci :

« Je suis en train de rencontrer quelques entreprises pour différents postes, mais elles se résument toutes à offrir une excellente expérience client. Je veux un poste qui me permettra vraiment de concentrer toute mon énergie sur l’expérience client et la fidélisation, ce qui me semble très pertinent. »

 

Lire aussi : Entretien de recrutement les 6 questions déconcertantes


Si vous n’avez pas d’entretien ailleurs

L’astuce consiste simplement à choisir de répondre à une question différente. Au lieu de répondre à votre absence d’autres entretiens, informez votre interlocuteur des types de postes et d’entreprises auxquels vous postulez.

Voici comment vous pourriez répondre :

« Je suis encore au stade initial dans ma recherche d’emploi. J’ai un certain nombre de possibilités qui me permettront d’utiliser mes compétences en visualisation de données pour informer les clients, mais ce poste m’attire beaucoup. En fait, je pense que ce poste convient particulièrement à mes compétences, car je peux tirer parti de ma grande expérience de travail avec un ensemble de données complexes. »

 

En bref, vous souhaitez répondre au recruteur de manière satisfaisante, mais vous souhaitez également faire savoir que vous êtes particulièrement investi dans le poste pour lequel vous êtes actuellement en entretien. Comme pour toutes les questions d’entretien, le recruteur et vous avez tous deux un ordre du jour. Pour bien répondre, il faut pouvoir satisfaire les deux parties.

 

Article inspiré de l’article 3 Ways People Mess Up the (Simple) Answer to « How Did You Come Across This Job Opportunity? » par Richard Moy pour The Muse. 

 

Continuez votre lecture sur notre blog :

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire