VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

[recaptcha]

PARIS, FRANCE – (Photo by Chesnot/Getty Images)

Elizabeth Yuko est journaliste et écrivain. Dans cet article, elle se penche sur l’origine du succès de Bill Gates en se rapprochant de sa sphère familiale, et de son éducation peu conventionnelle.

  • Quelle éducation a reçu Bill Gates pour devenir le philanthrope milliardaire connu de tous ?
  • Ce pionnier dans le domaine de la micro-informatique a été très tôt confronté à des valeurs fondamentales qui ont su le hisser au sommet.
  • Devenu une véritable marque, découvrez les 3 conseils des parents de Bill Gates sur l’éducation des enfants.


William Sr. et Mary Gates savaient parfaitement ce qu’ils faisaient en ce qui concernait l’éducation de leurs enfants.

Beaucoup de facteurs ont dû être réunis pour faire de Bill Gates le milliardaire philanthrope connu de tous, y compris la façon dont il a été élevé. Ses parents, Mary et William Gates Sr., n’hésitaient pas à aller à l’encontre des conventions sociales lorsqu’il s’agissait de l’éducation de leur fils. Gates a révélé trois aspects de son enfance qui l’ont aidé à devenir l’homme qu’il est aujourd’hui.

 

Ils lui ont souligné l’importance de la communauté

 

La famille Gates a mis un point d’honneur à participer au travail communautaire et à des activités philanthropiques, tout en s’assurant que leurs enfants y prennent part également. « Mary croyait fermement en une idée précise : on attend beaucoup de ceux à qui on donne », a déclaré Gates Sr. dans un entretien avec Forbes. « Dès le départ, cette notion de solidarité constituait une valeur fondamentale dans notre famille. » Inutile de dire que Bill continue à prôner de telles valeurs dans sa vie d’adulte en investissant une partie de sa fortune dans des œuvres caritatives.

 

Ils lui ont laissé beaucoup d’indépendance

 

La lutte entre l’autorité des parents et l’autonomie des enfants ne date pas d’hier, mais les parents de Gates étaient plus enclins que la plupart à lui accorder une plus grande autonomie. Selon un article paru dans le Wall Street Journal, ils ont inscrit Bill dans une école privée réputée pour octroyer une certaine liberté à leurs étudiants. C’est d’ailleurs dans cette école que Bill a découvert l’informatique.

À l’âge de 13 ans, les parents de Bill lui ont permis d’aller à l’Université de Washington, après l’école, pour utiliser un ordinateur. Ils lui ont également autorisé à s’absenter de la maison, quelques heures durant, pour se rendre à la ville de Olympia, où il a eu un petit job en tant qu’assistant à l’Assemblée Législative de l’Etat de Washington. Il a également pu, par la suite, partir à Washington DC et travailler au Congrès, toujours en tant qu’assistant. Il a aussi fait une pause pendant sa dernière année de lycée et a travaillé comme programmeur dans une centrale électrique du sud de Washington. Et tout cela, c’était bien avant qu’il ne quitte Harvard pour s’installer au Nouveau-Mexique où il y fondera la célèbre multinationale informatique Microsoft, en 1975. « Mary et moi étions très préoccupés par cela – même si, je pense, elle l’était un peu plus que moi. » a déclaré le père de Bill Gates Jr. Au Wall Street Journal. « Nous avions tous deux des attentes très ordinaires de parents ayant des enfants en âge d’aller à l’université. Notre préoccupation principale était qu’il obtienne son diplôme avant tout. » Finalement, Mary et William Gates Sr se sont avérés être un soutien sans faille pour leur fils.

 

Ils ne le laissaient jamais abandonner

 

Lorsque vous élevez un enfant particulièrement intelligent et doué dans de nombreux domaines, il peut être facile de le laisser abandonner des activités où il n’excelle pas. Mais ce n’est pas ce que les parents de Bill Gates ont fait. Ils ont veillé à ce qu’il continue à faire de la natation, du football, et à jouer du trombone – même s’il n’était pas le plus doué dans ces domaines. Pour les parents de Bill Gates, il aurait probablement été plus facile de laisser leur fils s’adonner uniquement à des activités dans lesquelles il excellait. Cela dit, ils avaient déjà compris qu’il était fondamental que leur fils apprenne qu’il n’était pas obligé d’être bon partout, et qu’un échec est parfaitement normal et acceptable.

« A l’époque, je trouvais cela plutôt inutile », a déclaré Bill Gates à propos de ces activités dans une interview avec Fortune, « Mais cela a fini par m’exposer réellement à des opportunités de leadership et à me montrer que je n’étais pas bon dans beaucoup de choses, au lieu d’uniquement me contenter des choses avec lesquelles j’étais à l’aise. C’était absolument fantastique. Et maintenant, certaines de ces activités me tiennent vraiment à cœur. Mes parents ont du faire force de persuasion face à mes réticences, mais ils m’ont donné de merveilleux conseils.»

 

Article inspiré de l’article Bill Gates on the 3 Surprising Things His Parents Did to Set Him Up for Success par Elizabeth Yuko pour Thrive Global.


Lire aussi :

Comment penser comme un milliardaire, peu importe votre fortune

Les 4 étapes pour atteindre l’excellence selon Jeff Bezos d’Amazon

Les meilleures leçons de vie pour réussir

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire