VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

Elizabeth Yuko est éditrice. Elle s’intéresse de près aux relations interpersonnelles, et particulièrement dans la sphère professionnelle. Aujourd’hui, elle explique comment prendre de meilleures décisions dans le cadre de son travail (et ne pas revenir sur son processus décisionnel).

 

Pour certaines personnes, prendre une décision est un processus facile. Face aux multiples options, ces quelques chanceux choisissent rapidement et en toute confiance celle qui, à leur avis, conviendrait le mieux. Mais pour le reste d’entre nous, prendre des décisions peut être un défi, surtout si vous avez une limite de temps et que c’est une décision majeure de votre vie.

Croyez-le ou non, il est tout à fait possible de prendre des décisions plus efficacement et plus rapidement. Dean Graziosi, auteur et entrepreneur à succès au New York Times, a proposé trois astuces pour choisir la meilleure option lorsque le temps est compté dans le processus de choix. Gardez cela à l’esprit la prochaine fois que vous devrez prendre une décision importante, que ce soit au bureau ou à la maison.


Comprendre que la prise de décision n’est pas un choix noir ou blanc

Nous sommes conditionnés à croire qu’il existe de «bonnes» ou de «mauvaises» décisions, mais en réalité, la plupart des décisions se situent quelque part au milieu. Selon Graziosi, accepter les décisions que vous prenez dans un délai relativement court est un élément important. Cela implique en partie d’abandonner les décisions que vous aviez prises dans le passé et dont vous n’étiez pas entièrement satisfait.

«Inévitablement, lorsque nous nous trouverons à la croisée des chemins, si nous choisissons une route plutôt qu’une autre, les conséquences seront nombreuses», dit-il. « Nos choix ont un impact sur nos relations, notre vie à la maison – tout a un impact sur tout. » Pour réduire votre stress, il est essentiel de prendre une pause et de réaliser qu’il y a des implications positives et négatives dans tout… et que tout ira bien, peu importe votre choix.


Concentrez-vous sur ce qui pourrait aller bien

Bien sûr, Graziosi ne dit pas que nous devrions exclure toute conséquence négative potentielle lors de la prise de décision, mais il est crucial – surtout lorsque le temps presse – de nous concentrer davantage sur les aspects positifs et sur ce qui pourrait bien se passer suite à notre prise de décision. Bien que cela ressemble à un commutateur relativement simple, en réalité, cela peut faire une grande différence.

«Se concentrer sur les aspects positifs génère à son tour une énergie positive, ce qui nous rend plus créatifs et plus véritablement inspirés», a-t-il déclaré. «Cela encourage la pensée claire. Cela ouvre même une voie de communication plus claire entre votre esprit et votre instinct, vous permettant ainsi de vous sentir à l’aise avec une décision juste et plus correcte, en fonction de vos valeurs fondamentales et, de vos objectifs. »

De même, un article paru dans le Harvard Business Review explique que, bien que les entreprises aient consacré beaucoup de temps et d’argent à la planification stratégique, le processus peut en pratique devenir un obstacle à une bonne prise de décision. Les auteurs de l’article ne discutent pas du fait que la planification n’était pas importante (en réalité, elle l’est), mais ils soulignent que nous pouvons parfois être tellement concentrés sur la prévention des résultats négatifs que cela nous empêche de prendre de meilleures décisions plus rapidement.

Il est bon de changer ou de défier ses valeurs fondamentales

La plupart des gens n’ont pas les mêmes convictions durant toute leur vie, ce qui est normal. Cela signifie que nous avons l’esprit ouvert et que nous sommes disposés à aller vers de nouveaux horizons. Il s’agit également d’un élément important d’une prise de décision efficace: Graziosi affirme que nous devons nous donner la liberté de changer nos valeurs fondamentales si elles n’ont plus de sens pour nous.

Mais au-delà d’avoir simplement la liberté de changer nos convictions fondamentales, être capable de raisonner et de reconsidérer nos positions sur quelque chose est une partie importante de l’être humain, comme l’écrit Aristote dans Éthique à Nicomaque. Exercer notre capacité de pensée rationnelle et repenser les situations que nous pensions avoir découvertes non seulement renforce notre caractère, mais nous rend également de meilleurs décideurs.

Ce genre de chose peut arriver aussi sur le lieu de travail. Supposons que vous travaillez pour une agence de publicité et que, par principe, vous n’acceptez que de travailler que pour les sociétés dont vous avez utilisé et aimé les produits. À un moment donné, cependant, vous avez la possibilité de travailler avec un nouveau client dont les produits vous sont inconnus, mais qui semble être un partenaire convaincant lorsque vous vous rencontrez. Dans ce cas, vous pouvez repenser votre position et prendre la décision de travailler avec eux. Dans les deux cas, il est crucial de comprendre que, en tant qu’êtres humains, nous grandissons et changeons, et que nos décisions – et notre processus décisionnel – peuvent et doivent en tenir compte.

Article inspiré de l’article Do This If You Need to Make Decisions Better and Faster de Elizabeth Yuko pour Thrive Global.

Lire aussi : 

Trois raisons pour lesquelles votre entreprise devrait investir dans l’outplacement

Êtes-vous à un carrefour professionnel ?

Travailler aussi ses passions !

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire