VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé


Kat Boogaard est rédactrice en freelance. Elle traite de sujets liés aux carrières, à la productivité et à la vie de freelance. Dans cet article, elle livre ses conseils pour rester productif, y compris lorsque le weekend n’est plus très loin. 

  • Nous sommes vendredi, le week-end approche et vous n’avez qu’une seule idée en tête : vous reposer.

  • Cela dit, le vendredi reste un jour de travail où il ne faut pas relâcher son attention.

  • Découvrez nos conseils pour rester productif et efficace au travail, même un vendredi.


Comme beaucoup de monde, je n’apprécie pas particulièrement le lundi. C’est tout à fait naturel et il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Ce jour redoutable qui suit immédiatement le week-end, c’est le bouc émissaire logique et la crainte de tous.

En réalité, pour être tout à fait honnête, je ne déteste pas le lundi tant que ça. C’est même généralement mon jour le plus productif de la semaine. J’envoie des emails décisifs. Je fais des listes. J’organise de grands projets.


Au début de la semaine, mon ambition et mon enthousiasme envers mon travail sont en plein essor – même si je ne suis pas forcément très emballé par le fait qu’on soit déjà lundi.

J’aime particulièrement le vendredi et je considère cette journée comme un avant-goût du week-end. Je dois juste patienter un peu pour profiter de 48 heures de détente. Cependant, ma productivité laisse un peu à désirer – de longues minutes à défiler mon fil d’actualité Facebook, des heures passées devant une série et d’autres passe-temps qui ne contribuent pas à ma productivité…

Depuis que je suis freelance, j’ai adopté l’attitude suivante : tout ce que je ne réussis pas à finir le vendredi peut être repris le samedi ou le dimanche. Malheureusement, cela signifie généralement que je passe une bonne partie de mon week-end à travailler sur des choses que je devrais pouvoir terminer dans la semaine.

Je me suis donc mis au défi de reprendre mes week-ends en m’assurant d’utiliser pleinement le vendredi, malgré le léger coup de mou donné à ma motivation.

Voici quelques conseils et astuces qui m’ont réellement aidé de façon à être plus productif.


1. Effectuer des tâches plus minimes

Voyons les choses en face : on se lance rarement dans la réalisation de grands projets le vendredi. De toute façon, ces tâches importantes semblent beaucoup trop intimidantes lorsque vous savez de toute façon que vous allez être absent de votre bureau les deux prochains jours.

Au lieu de cela, j’ai constaté que le fait d’accomplir des tâches plus petites me permettait de continuer à travailler et de me sentir accompli au plus tard à 18 heures – plutôt que de perdre mon temps toute la journée simplement parce que j’essayais de retarder un projet plus fastidieux. De plus, c’est beaucoup plus facile de commencer à réduire ma liste de tâches quand je sais qu’elles ne nécessitent pas un engagement extrêmement important.

Que vous remplissiez votre note de frais, que vous preniez du temps pour organiser votre boîte de réception débordante, ou même que vous désencombriez votre espace de travail, réservez le vendredi comme le jour où vous pourrez régler tous ces petits problèmes qui apparaissent tout au long de la semaine.

Lire aussi : 7 habitudes qui vous font perdre votre temps et freinent votre productivité 


2.  Planifier la prochaine semaine

Aucune astuce dans le monde ne vous incitera à travailler rapidement sur votre liste de tâches à faire un vendredi. Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas planifier tout ce que vous voulez faire la semaine suivante. Alors, prenez le temps de vous asseoir et de définir vos objectifs pour le lundi suivant.

Que voulez-vous accomplir exactement ? Quelles actions sont nécessaires pour y parvenir ? Y a-t-il des projets ou des présentations importantes sur lesquelles vous pouvez passer du temps en ce moment, pour les rendre plus faciles à démarrer la semaine suivante ?

Planifier en avance est vraiment la meilleure chose à faire et vous permet de revenir au bureau lundi matin en sachant exactement ce que vous voulez faire. Ce qui signifie que vous pouvez également faire preuve de stratégie quant à l’utilisation de votre temps et de votre énergie.

 

3.  Établir calendrier des réunions

La plupart du temps, je ne suis pas un grand fan de réunions. Elles ont tendance à interrompre ma journée de travail et constituent une distraction constante. Mais, le vendredi, avoir la possibilité de se lever et de parler de choses avec d’autres collègues est une bénédiction.

Maintenant, je m’efforce de programmer autant d’appels téléphoniques, de réunions et de rendez-vous que possible le vendredi. Cela me permet de sortir de mon bureau et me permet d’être en contact avec d’autres personnes, plutôt que de compter les minutes qui passent à attendre que la journée se termine dans mon bureau. De plus, ces engagements programmés font que la journée passe plus vite. 

Lire aussi : Les 3 façons d’améliorer votre créativité par l’ennui 

 

 4. Utiliser la technique de Pomodoro

Je n’ai jamais été un grand partisan des astuces et des changements qui promettent de me faire passer de peu motivé à incroyablement productif en trois secondes chrono. Mais prenons cela de quelqu’un qui partage votre cynisme : la technique de Pomodoro fonctionne réellement.

Qu’est-ce que c’est ? En gros, c’est une méthode de gestion du temps qui divise votre journée en intervalles de 25 minutes, avec des pauses de cinq minutes. Vous définissez une minuterie pour chaque intervalle et il est dit que cela crée un sentiment d’urgence – cela vous incite donc à faire le maximum de choses en 25 minutes.

J’ai essayé, et cela a vraiment fonctionné pour moi. Et, bien que cela puisse être difficile à mettre en œuvre les jours où vous avez beaucoup de rendez-vous, il peut toujours être utile de l’utiliser entre deux réunions.

Cela vous incitera non seulement à travailler à une vitesse vertigineuse, mais la division  de votre journée en intervalles définis rendra également cette journée sans fin qu’est le vendredi plus facile à gérer.

 

Si vous êtes un peu comme moi, le vendredi est réputé pour être votre jour le moins productif. Mais cela ne veut pas dire que vous devez en faire une journée totalement inutile. Utilisez quelques-uns de ces conseils et vous êtes sûr de tirer le meilleur parti du dernier jour de votre semaine de travail. 


Inspiré de l’article How to Make Friday Your Most Productive Day of the Week (Well, Almost) par Kat Boogaard pour The Muse. 

 

Continuez votre lecture sur notre blog :

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire