VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

ATS-humain

Miles Hatfield, chercheur et co-fondateur du site Jobindr, nous livre les clés pour savoir si un CV est lu par un humain ou pas un robot

Normalement, les Curriculum Vitæ sont destinés aux lecteurs humains.

Pendant longtemps, tous les processus de recrutement furent construits autour de la conception du CV, afin d’attirer l’attention humaine et de convaincre ce cerveau humain que l’on était fait pour le travail auquel on postulait.

Mais avec l’avènement des systèmes de suivi des candidats dénommés Automatic Tracking System (ATS), la première personne à lire votre CV n’est plus une personne réelle. Vous avez plutôt affaire à des robots.

De nos jours, pour décrocher un travail, il ne suffit plus de bien se présenter à un recruteur. Votre CV doit d’abord impressionner et convaincre le robot.

Les robots lecteurs gèrent l’afflux de CV créés par les demandes d’emploi en ligne

Les systèmes de suivi des candidats (ATS) sont des analyseurs automatiques de curriculum vitae qui permettent aux recruteurs de filtrer, de classer et de suivre les candidats tout au long du processus d’embauche.

Ils sont de plus en plus nécessaires pour gérer l’afflux de CV créés par les demandes d’emploi en ligne : aujourd’hui, une offre d’emploi attire à peu près 250 candidats, mais seulement 50% d’entre eux répondent aux exigences du poste vacant, et bien sûr, un seul pourra être embauché.

Les ATS permettent également aux entreprises de se conformer à la règle qui s’applique aux candidats en ligne, une loi obligeant les employeurs à garder une trace des informations sur leurs recrutements et à protéger contre le profilage racial ou sexiste.

De nos jours, les ATS sont utilisés par environ 95% des entreprises du Fortune 500 et sont aussi de plus en plus utilisés par les petites entreprises.

Les ATS satisfont les employeurs, mais peuvent frustrer les candidats

Les ATS conviennent parfaitement aux employeurs, mais pour les candidats, traiter avec un système ATS peut être frustrant. Beaucoup se plaignent du « trou noir des CV ». En effet, après leur envoi, les CV disparaissent dans l’oubli.

Dans la plupart des cas, il est impossible de dire si une personne réelle a lu votre CV ou si celui-ci rejoint les 75% qui sont filtrés dès le départ.

Vous pouvez trouver grand nombre de bons conseils et d’outils pour optimiser votre CV pour un ATS. Mais avant de consacrer votre temps et votre énergie à l’élaboration d’un CV prêt pour le robot, comment pouvez-vous savoir que vous aurez réellement affaire à un ATS ?

Voici quelques signes qui vous permettront de savoir si vous avez affaire à des recruteurs humains ou à des robots.

Les signes qui montrent que vous avez affaire à un robot

    -Vous avez postulé en appuyant sur le bouton « un seul clic » ou sur le bouton « Postuler directement ». Ces boutons se trouvent sur des sites tels que Glassdoor, LinkedIn, Ziprecruiter et Monster. Attention : ces boutons vous dirigeront directement à l’ATS interne du Job Board.

    -On vous présente des « questions éliminatoires » lors de votre candidature – quelques questions courtes (généralement à choix multiples ou ‘oui-non’, mais occasionnellement une réponse courte) qui visent à filtrer les candidats immédiatement. Ce sont des fonctionnalités intégrées dans nombreux ATS.

    -Vous vous retrouvez à remplir des champs de texte redondants décrivant vos expériences professionnelles, vos compétences, etc. Vous pourriez être tenté de dire « voir CV » mais surtout ne le faites pas ! Le robot parcourt ces champs pour rechercher les correspondances de mots-clés.

    -Vous contactez un cabinet de recrutement. Au moins 75% des cabinets de recrutement utilisent les systèmes ATS pour faire correspondre les candidats avec les emplois.

    -Vous postulez auprès d’une grande entreprise (> 100 employés). Plus l’entreprise est grande, plus elle est susceptible d’utiliser un ATS.

    -Jetez un œil à la page « carrières / emplois » de l’entreprise. De nombreuses pages seront marquées avec le logo du fournisseur ATS, ou vous redirigera vers un site hébergé par un fournisseur ATS (il suffit de chercher sur google le nom du domaine).

    -Vous pouvez également passer la souris sur le bouton « Postuler » et noter l’URL qui apparaît au bas de la page – si l’entreprise utilise un ATS, vous devriez le voir à cet endroit.

Les signes qui montrent que vous traitez avec un humain

    -Si l’offre d’emploi vous demande d’envoyer votre CV à une adresse électronique, c’est que ce dernier sera probablement examiné par une personne. Mais cela pourrait être lent ! Pensez à optimiser votre message et à envoyer votre mail au bon moment et à la bonne personne pour maximiser les chances qu’il soit lu.

    -Vous postulez auprès d’une petite entreprise ou d’une start-up. Les ATS sont chers, et bien qu’ils puissent améliorer considérablement l’efficacité, beaucoup de petites entreprises continuent à recruter manuellement. Cela signifie qu’ils sont probablement débordés, et votre objectif principal devrait être de leur rendre la vie plus facile. Il faut alors être créatif et envoyer votre candidature vers une adresse mail que les autres candidats ne connaissent pas. De cette manière, votre CV aura plus de chance d’être lu par les recruteurs.

Avec ces quelques conseils, vous pourrez maintenant détecter un robot quand vous postulez et pouvez donc affiner votre stratégie de recherche d’emploi.

Source : http://www.businessinsider.com/a-robot-could-be-reading-your-resume-before-a-human-does-2017-11

Lire aussi:

Pourquoi faut-il accepter les emplois que les autres ne veulent pas ?

CARRIÈRE : Voyez le futur autrement !

La tactique brutale d’Elon Musk pour éviter le gaspillage de temps dans les réunions

La Différence entre Amateurs et Professionnels

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire