VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Les questions préfées de dirigeants lors des entretiens d'embauche

Rachel Gillet et Aine Cain, sont deux journalistes spécialistes carrière qui révèlent pour Business Insider les questions préférées de dirigeants lors des entretiens de recrutement.

La période de transition professionnelle ou d’outplacement est l’occasion pour les cadres, d’étudier et de réfléchir aux questions préférées des dirigeants lors des entretiens de recrutement.

Parlez-moi de vos erreurs.

La réponse à cette phrase est importante, elle signifie que le candidat n’a pas peur de prendre des risques et d’avouer ses faiblesses, déclare Jenny Ming, PDG de Charlotte Russe, une chaîne de magasins de vêtements.

« L’explication donnée ne concerne pas obligatoirement le travail, elle peut aussi être une leçon de vie. Je pense que leur réponse peut  vraiment être révélatrice d’un mode de vie ou de pensée.»

Les gens aiment parler de leurs succès, mais ils n’aiment pas toujours vous dire ce qui n’a pas fonctionné dans leur carrière.

À quel âge avez-vous perçu votre premier salaire ?

Hannah Paramore, Présidente de Paramore, une agence de publicité, raconte que c’est l’une de ses questions préférées.

« Si les candidats ont travaillé pour financer leurs études universitaires, particulièrement à des postes difficiles, cela démontre un niveau élevé de maturité et d’adaptabilité. »

Qui est le meilleur du monde à votre poste ?

Drew Houston, milliardaire de 33 ans et fondateur de Dropbox, pose toujours  ces cinq questions aux candidats :

Qui est le meilleur du monde à votre poste ?

Qui vous influence ?

Qu’avez-vous appris ces dernières années ?

Si vous pouviez retourner 10 ans en arrière, quel conseil vous donneriez-vous ?

Quelle est la leçon la plus importante que vous ayez apprise ?

Drew Houston explique que ces questions l’aident à discerner si un candidat est en recherche perpétuelle d’amélioration ou non. « Je recherche des personnes qui aiment leur métier, qui le traitent comme un art, qui essayent tout le temps d’être meilleur et qui sont obsédés par ce qui sépare le bon de l’ingénieux.

Qu’est-ce qui vous motive à vous lever le matin ?

Brad Jefferson, cofondateur et PDG d’Animoto, logiciel de création de vidéo, partage sa question favorite. Il l’aime particulièrement car elle l’aide à comprendre les passions d’un candidat et ce qui le fait avancer. « J’essaye de rentrer dans leur tête pour comprendre ce qui les motivent ».

« C’est important de comprendre ce qui motive une personne au plus profond d’elle-même car dans le business, il y a toujours des hauts et des bas, et vous avez besoin d’être sûr que la personne que vous allez recruter reste motivée même pendant les périodes difficiles ».

Et ajoute : « si vous poursuivez quelque chose qui vous passionne, avec des gens qui vous motivent, le travail devient vraiment plaisant, même durant les plus mauvaises passes ».

Si je demande à plusieurs personnes qui vous connaissent « Donnez moi trois adjectifs qui le décrivent le mieux », qu’entendrai-je ?

Michelle Peluso, PDG de Gilt, site de prêt à porter en ligne, pense que cette question est beaucoup plus parlante que, « En quoi êtes-vous doué ? », une question qu’elle méprise.

Elle déclare alors aux candidats : « J’ai questionné un public varié à propos de vous : la personne qui vous sert votre déjeuner, la dernière personne avec qui vous avez travaillé, celle qui ne vous supporte pas, votre meilleur ami de l’université, votre voisine, et votre dernier patron ». Elle demande ensuite « Si je devais leur demander trois adjectifs vous qualifiant, qu’aurai-je entendu ? »

Si le candidat lui donne trois adjectifs élogieux, elle lui rappelle que le public interrogé inclut des personnes qui ne l’apprécient pas. Ainsi, le candidat modifie sa réponse et fait preuve de plus d’humilité.

Pouvez-vous me parler de vos précédents succès, challenges et grosses responsabilités ?

Lonne Jaffe, PDG de Syncsort (logiciel spécialisé dans le Big Data), analyse la manière dont chaque candidat raconte une histoire.

« Dans les affaires, avoir un discours percutant est précieux pour motiver une équipe, expliquer les priorités stratégiques de façon claire ou pour convaincre les clients. Les plus grands leaders maîtrisent très bien cet art, mais c’est aussi une compétence très utile au début d’une carrière. »

L. Jaffe a pris conscience, très tôt dans sa carrière, de l’importance de cette qualité, lorsqu’il travaillait à IBM. « C’est surtout important dans l’industrie technologique, car c’est un domaine très complexe, qui peut paraître ennuyeux pour certains. Il faut donc savoir utiliser les bons mots » déclare-t-il.

Pouvez-vous me parler d’un projet que vous avez mené de A à Z ?

Jess Levin, fondatrice de Carats & Cake (entreprise spécialisée dans l’organisation de mariages) pose souvent cette question.

« Nous évoluons dans le service aux petites entreprises et nous représentons nous-même une start-up, c’est pourquoi nous recherchons des personnes qui savent ce que c’est que de faire de grandes choses avec de petits moyens. »

J. Levin pense qu’il n’y a pas forcément de réponse exacte, mais elle recherche toujours des exemples qui illustrent « l’autonomie, la facilité à développer des solutions proactives et l’humilité ».

« Pour les petites entreprises ambitieuses, comme Carats & Cake, il est très important que tout le monde partage le désir d’être dévoué à l’entreprise » et continue « l’humilité montre une capacité à travailler en équipe et à apprendre de ses propres erreurs et des autres ».

Si nous étions assis ici, un an plus tard, célébrant les 12 mois passés ensemble, qu’aurait-on accompli selon vous ?

Randy Garutti, PDG de Shake Shack (chaîne de restauration), a, quant à lui, besoin de savoir si les candidats ont « accompli leur devoir, s’ils ont vraiment compris l’esprit de notre entreprise et s’ils sont réellement motivés pour le poste ».

Il ajoute : « le candidat doit avoir une certaine vision stratégique pour ne pas seulement parler de l’année qui s’est bien déroulée, il doit garder un œil averti, montrer ce qu’il a compris de l’entreprise et expliquer ses réelles motivations à moyen et long terme ».

Que préfériez-vous dans votre dernier emploi ?

Becca Brown, co-fondatrice de Solemates (fabriquant de protections destinés aux talons aiguilles), déclare « je veux savoir ce qu’un candidat aime faire, cela me donne des informations sur lui et sa personnalité, mais cela me permet aussi d’avoir une vision du domaine dans lequel il pourrait s’épanouir. En général, nous excellons tous lorsque nous aimons ce que nous faisons. Si nous pouvons exploiter ce qu’un candidat aime réellement dans son travail, cela peut devenir une situation où tout le monde en ressort gagnant ». B. Brown recherche en principal de l’honnêteté chez les candidats.

Combien coûte un clou ?

Jeff Zwelling, directeur des opérations de Zip Recruiter (site internet de recrutement), aime souvent poser des devinettes aux candidats.

Par exemple, au milieu de la conversation, il peut souvent présenter celle-ci. « Un marteau et un clou coûtent 1,10€, et le marteau coûte un euro de plus que le clou. Combien coûte le clou ? Certains candidats vont répondre instantanément 10 centimes, ce qui évidemment faux. Ils n’ont pas à trouver la réponse exacte, qui est 5 centimes, mais je veux les voir au moins réfléchir à cette question. »

Il comprend que les maths ne sont pas le point fort de tout le monde, mais il souhaite que les candidats réalisent que « 10 centimes est une réponse trop facile, si c’était la bonne réponse, je ne l’aurais pas posé ».

Quelle est votre citation favorite ?

Karen Davis, vice-présidente de Hasbro (entreprise spécialisée dans les jouets), recherche des candidats passionnés. La question relative à une citation l’aide à comprendre qui sont vraiment les candidats et qu’elles sont leurs valeurs.

« Pensez aux grands leaders dans le monde, ceux dont on se souvient sont ceux qui ont tout donné pour essayer de changer les choses. Je veux voir quelqu’un qui recherche ce type d’inspiration ».

Qui travaille dans votre équipe ? Parlez-moi d’eux ?

Lorsque Jim Ayres, directeur de Amway North America (société de vente multiniveau), veut mesurer l’intelligence émotionnelle d’un leader potentiel, il demande au candidat sélectionné de lui parler de ses collègues, de la manière dont ils travaillent ensemble et la façon dont ils trouvent des solutions.

«Cette question peut sembler étrange, mais si vous êtes un leader et que vous avez une réponse, cela indique que vous êtes doté d’intelligence émotionnelle.

Pouvez-vous me parler de quatre personnes, dont vous avez amélioré la carrière ?

Jay Parikh, responsable mondial de l’ingénierie de Facebook, rapporte que le réseau social recherche des candidats qui ont des capacités à travailler en équipe.

J. Parikh demande aux candidats de parler de personnes qu’ils ont aidé dans le développement de leur carrière. « Les candidats qui réussissent doivent démonter sans ambiguïté que leurs priorités sont dans l’ordre : l’entreprise, l’équipe et eux-mêmes. »

 

Inspiré par : http://uk.businessinsider.com/favorite-interview-questions-highly-successful-bosses-2017-1?r=US&IR=T

 


Articles pouvant vous intéresser :

Facebook concurrence LinkedIn dans la recherche d’emploi

12 hobbies à mettre dans un CV

Le changement qui vous rendra plus heureux au travail

La meilleure question à poser à la fin d’un entretien

Les 7 choses que tout le monde devrait faire avant 8h

Sommeil et réussite : les habitudes de 5 personnalités

entretiens
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire