Morgan Philips Group acquiert les activités de recrutement d'Hudson en Europe

Voir
VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

réseaux sociaux

Dans son nouvel article, Stephanie Nieves, coach et rédactrice pour le site Themuse.com, livre plusieurs conseils pour « faire le ménage » sur vos réseaux sociaux avant de vous lancer dans une recherche d’emploi. Face à  l’omniprésence des réseaux sociaux dans notre société, cette étape n’est pas à négliger…

Chacun de nous ne possède pas un, mais bien plusieurs CV !

En effet, concernant le premier, il s’agit bien évidemment de la fameuse feuille blanche sur laquelle apparaissent notre parcours universitaire, les différents postes  que l’on a occupés au cours de notre carrière ainsi que nos compétences. Celui-ci est réservé aux entretiens.

Et en plus de celui-ci, il existe les autres « CV »… Votre compte Instagram qui montre votre amour pour les happy hour, votre compte Twitter qui montre vos opinions et vos mauvaises blagues, ainsi que votre profil Facebook qui laisse apparaitre certaines de vos photos que votre patron devrait éviter de voir…

Il ne faut pas se voiler la face. Les employeurs observent vos réseaux sociaux, minutieusement, de la même manière qu’ils le font avec votre CV et votre lettre de motivation. En effet, 45% des employeurs utilisent les réseaux sociaux pour en savoir un peu plus sur les candidats qu’ils supervisent.

Cependant, prendre garde à votre e-réputation ne signifie pas que vous devez tout changer. Cela veut juste dire que vous devez prendre garde à ce que vous publiez et ce que vous partagez (et avec qui).

Voici 8 conseils essentiels qui vous aideront à bien gérer votre réputation en ligne – sans nécessairement sacrifier votre personnalité.

1. Passez vos comptes en privé

Commencez par cette étape au cas où les entreprises auraient déjà commencé à vous chercher sur les réseaux sociaux. Allez simplement dans vos paramètres de confidentialité et choisissez « Amis seulement » pour définir les personnes qui peuvent voir votre activité.

De plus, si vous voulez vraiment que votre profil reste personnel, n’acceptez que les demandes d’invitation provenant de personnes que vous connaissez personnellement. N’autorisez pas l’accès de votre profil à n’importe quel individu de votre réseau professionnel comme un ancien patron ou un collègue que vous connaissez de vue, ce n’est pas une très bonne idée…

2. Cachez ou supprimez vos publications inappropriées

Ces publications n’ont pas forcément besoin d’être complètement supprimées ! Vous pouvez archiver vos photos Instagram, cacher certains contenus de votre journal Facebook, ou tout simplement passez la visibilité de certaines publications en « Moi uniquement » afin de les rendre privées.

3. Désactivez vos anciens comptes

Même les commentaires que vous avez postés sur Youtube il y a 10 ans existent encore…  Si vous êtes mal à l’aise à l’idée de tomber dessus, dites-vous qu’un potentiel employeur risque de l’être également…

Ne soyez pas trop sûr de vous, googlez vous ! Vous risquez d’être surpris par ce que vous avez oublié…

4. Ajoutez de bonnes photos

Votre photo est tout simplement la première chose sur laquelle les recruteurs risquent de tomber lorsqu’ils vous chercheront sur internet.

Pas besoin d’engager un photographe professionnel, faites en sorte que votre photo de profil et votre photo de couverture soient adaptées à un cadre professionnel et de bonne qualité.

5. Écrivez une biographie professionnelle

Il s’agit de la meilleure façon d’expliquer qui vous êtes, ce qui vous rend unique et pourquoi vous êtes le candidat idéal. Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn… une biographie bien rédigée est un atout non-négligeable qui peut vous permettre de vous démarquer sur n’importe quel réseau social.

6. Personnalisez les liens URL de vos profils

Créer un URL personnalisé prend moins d’une minute et donne une meilleure allure à votre profil. Vous devenez plus facile à trouver sur les moteurs de recherche et vous vous distinguez de vos homonymes (si vous en avez).

7. Partagez des articles en lien avec votre domaine d’activité et des citations

Publiez, partagez ou retweetez tout ce qui est en lien avec le domaine dans lequel vous travaillez. Lorsqu’un recruteur constate que les missions proposées par son entreprise correspondent à ce que vous laissez entrevoir sur vos réseaux sociaux, il sera plus à même d’envisager vous recruter.

Les citations que vous partagez peuvent permettre d’en savoir un peu plus sur votre état d’esprit et vos valeurs.

8. Abonnez-vous à des personnages publiques et à des entreprises

Les blogs, les sources d’informations et les sites web que vous aimez comptent également ! Cela permet de montrer au recruteur vos passions, les personnalités que vous admirez et les éléments de l’actualité qui vous intéressent. Aussi bizarre que cela puisse paraître, nous sommes, en quelque sorte, les personnes que nous suivons.

Faites  des choix intelligents et réfléchis lorsque vous utilisez les réseaux sociaux. Avant de poster quoi que ce soit, demandez-vous avant si cela est bien adapté à l’image que vous souhaitez renvoyer sur internet.

Posez-vous cette question : si un recruteur venait à vous questionnez sur l’une de vos publications au cours d’un entretien, seriez-vous capable de l’expliquer ou seriez-vous embarrassé ?

Source : The Muse

Articles pouvant vous intéresser :

Le top 30 des MBA en 2018

Comment écrire la « headline* » parfaite pour votre profil LinkedIn

Comment expliquer les périodes d’inactivité dans votre CV ?

Facebook, Google et Netflix rémunèrent mieux que Goldman Sachs !

Travailler chez Google n’est pas fait pour tout le monde !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire