Morgan Philips Group acquiert les activités de recrutement d'Hudson en Europe

Voir
VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Une nouvelle étude affirme que les seniors veulent la même chose que les Millennials : un bon chef et une chance de pouvoir changer le monde.

De nouvelles statistiques fournies par Business Insider, tirées de la plateforme Culture Amp, ont constaté que les seniors âgés entre 55 et 64 ans sont plus susceptibles de désirer un job qui a un impact positif sur la société en comparaison à leurs jeunes collègues.

  • Les salariés seniors ont de plus en plus tendance à rechercher un emploi dans lequel ils peuvent avoir un impact positif.
  • L’enquête a aussi relevé qu’au vu de leur âge, les travailleurs veulent un travail qui leur permet de se développer et d’être confiant dans leur leadership.
  • L’étude a collecté les réponses de 500 000 salariés provenant de 750 entreprises différentes.

Les salariés seniors pourraient ne pas être aussi déprimés que ce que vous pourriez croire…

Lire aussi: Quel est le rôle d’un Chief Happiness Officer ?

Utilisée par Airbnb, Lyft et beaucoup d’autres entreprises de high tech, Culture Amp fournit aux employés une plateforme permettant de donner leur avis aux employeurs. La start-up a réuni 36,3$ Millions d’investissements privés depuis sa fondation en 2011.

Depuis que l’entreprise a introduit une large base de données d’utilisateurs, le PDG Didier Elzinga a expliqué à Business Insider qu’il voulait parvenir à démystifier quelques idées préconçues que l’on peut parfois entendre sur les Millennials (notamment l’idée que les jeunes voudraient plus d’autonomie et d’objectifs que leurs aînés).

« Ça m’a bien évidemment surpris » a déclaré D. Elzinga. « Les jeunes ne sont pas les seuls à vouloir changer le monde, les anciens comme nous en ont aussi envie ! ».

Lire aussi : Les 3 choses à ne pas dire pour justifier son manque d’expérience

Le sondage, qui a collecté les réponses de 500 000 salariés de 750 entreprises différentes, a demandé aux sondés de répondre à des questions à propos de leurs facteurs de motivation — ou ce qui rend leur travail important à leurs yeux. Les entreprises interrogées étaient pour la plupart basées aux Etats-Unis, en Australie et en Europe.

À travers toutes les catégories d’âge, les employés ont indiqué que le leadership de l’entreprise et sa capacité d’offrir un cadre propice au développement personnel étaient des éléments primordiaux. Mais les réponses variaient sur les questions portant sur la capacité à avoir un impact positif dans la société. Aucune autre catégorie d’âge à l’exception de celle des 55-64 ans n’a placé cela dans son top 5 des facteurs de motivation.

D. Elzinga a une théorie sur la cause de ce phénomène : les seniors plus âgés peuvent être un peu désabusés par la perspective de gagner beaucoup d’argent et préfèrent désormais être impliqués dans un travail « utile ».

« Vous en arrivez à un point où s’extasier pour de l’argent devient lassant » dit-il.

Lire aussi : Les 9 choses à faire à 20 ans pour devenir millionnaire à 30 ans

A l’exception de la dimension de l’impact positif du travail sur le monde, les réponses étaient relativement homogènes à travers les différentes catégories d’âge. Presque tous les groupes d’âge ont définit le développement personnel, la confiance dans le leadership et la vision corporative de l’entreprise, comme des facteurs majeurs d’attachement à leur travail.

Selon D. Elzinga, cette étude montre qu’une majorité de seniors recherchent des choses relativement similaires dans un emploi, peu importe leur âge. Et cela éclaircit un peu plus ce qui devrait être changé par les employeurs pour obtenir une culture d’entreprise en phase avec une main d’oeuvre jeune.

« Il y a tous ces éléments à prendre en compte et à intégrer dans le fonctionnement de votre entreprise pour favoriser le recrutement de Milllennials. Didier confiait « Nous voulons aider les personnes en utilisant nos statistiques de façon juste et la confiance est devenu un facteur inter-générationnel qui importe beaucoup les gens« .

Source : Business Insider

Articles pouvant vous intéresser :

Le petit geste qui vous rendra plus heureux chaque jour

Les gens vous jugent sur deux critères lorsqu’ils vous rencontrent

Que répondre à la question « Où vous voyez-vous dans 5 ans ? »

Gagner la confiance d’autrui à travers le langage corporel

 

 

 

 

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire