VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Mieux se connaitre professionnellement

 

Séverine Briffod, consultante en outplacement et coach certifiée nous explique, dans cette interview, comment le test de personnalité Process Com permet de mieux se connaître professionnellement. Diplômée de l’ESC Reims, elle exerce pendant 15 ans des fonctions de management en marketing et communication pour les services et les biens de consommations. Spécialisée en Marketing de Soi, elle est certifiée Master Coach à l’Institut de Coaching International et certifiée Process Communication® par Kahler Communication France.

 

1 – Les coaches et les consultants en outplacement parlent et utilisent fréquemment le test de personnalité appelé Process Com, pourriez-vous nous le présenter en quelques mots ?

La Process Com est un excellent outil pour mieux se connaître, mieux comprendre les autres et donc mieux gérer la relation aux autres. C’est un outil très efficace en entreprise que ce soit en management, en négociation commerciale ou lors d’un recrutement.

Le principe est facile à comprendre : nous sommes tous un mélange subtil de 6 types de personnalité, chacun à sa façon. En fonction de ce mélange, nous pouvons observer des caractéristiques comportementales nettement identifiables qui seront colorées par le type de personnalité dominant de la personne. Nous constaterons des points forts, des besoins et des motivations particuliers, des façons de communiquer propres et des comportements sous stress prévisibles et observables. Ce mélange nous offre à la fois des ressources riches et utiles quand nous savons nous en servir et en même temps peut nous contraindre et nous faire échouer si nous ne sommes pas vigilants. Connaitre ce fameux mélange pour soi est un levier énorme de développement personnel. Le connaître ou savoir le diagnostiquer chez les autres, offre des clés de communication et de motivation très efficaces.

L’inventaire de Personnalité Process Com (IDP) nous donne ce mélange. Il s’agit d’un test de 45 questions qui vous sera restitué par un coach certifié afin que vous puissiez valider votre structure de personnalité, ce fameux mélange.

 

2 – En quoi est-il fiable et simple à comprendre ?

Il est fiable car il se base sur des comportements observables. Il est fiable car c’est vous qui allez valider votre inventaire de personnalité lors de sa restitution par un coach certifié. En effet lors de cette restitution, vous serez amené à vous reconnaître ou non dans les comportements observables de chacun des 6 types de personnalité, que ce soient des comportements positifs ou négatifs. Avec l’aide du coach, vous allez relier ces comportements à des moments de votre vie et peu à peu déterminer vous-même votre structure de personnalité, c’est-à-dire l’ordre dans lequel seront positionnés les 6 types de personnalité. Ce qui est intéressant, c’est que très généralement, l’ordre que vous déterminez en séance de restitution correspond à la structure générée par l’inventaire que vous avez complété quelques jours auparavant en ligne.

L’inventaire de personnalité est simple à comprendre mais il n’est pas simpliste. Il donne des clés très pratiques et facilement utilisables en fonctions des situations que vous vivez. Par exemple, si vous êtes manager, vous saurez adapter votre management à chacun de vos collaborateurs, que ce soit dans votre façon de communiquer avec chacun, de les motiver, de leur donner du feedback, de vous appuyer sur leurs points forts, ou d’identifier un stress grandissant et de savoir y remédier. La Process Com nous explique que la façon de communiquer est plus importante que ce qui est dit. C’est quelque chose que l’on peut constater quotidiennement dans toutes les interactions que l’on peut avoir. Ce que nous dit la Process Com, c’est « comment » mieux communiquer avec les autres et ainsi éviter malentendu et conflit. Le modèle offre une grille d’observation de soi-même et des autres et une grille d’analyse pour les corriger. Loin de mettre des gens dans des boites, il favorise plus de tolérance vis-à-vis de soi-même et des autres. Le « dérangeant » devient « compréhensible » et permet d’agir en fonction.

 

3 – Pourquoi la NASA utilise-t-elle également la Process Com ?

La NASA a joué un rôle déterminant dans la modélisation de la Process Com. En effet, dans les années 70, Taibi Kahler, à l’origine du modèle, a été sollicité par la NASA pour aider au recrutement des astronautes. C’est le côté prévisible des comportements sous stress qui intéressait le recruteur de la NASA. Savoir comment un astronaute risquait de se comporter en cas de problème au sein d’un vol habité était en effet très utile !

 

4 – Est-il vrai que les hommes politiques sont plutôt des types Persévérant ou Travaillomane ?

Je ne sais pas s’il existe des statistiques à ce sujet. Il est vrai que l’homme ou la femme de type Persévérant est engagé, consciencieux et observateur. C’est une personne d’opinion et de conviction qui va au bout de ses projets. On peut compter sur sa parole et son engagement. De bons ingrédients pour un homme ou une femme politique ou toute autre fonction ayant un pouvoir d’influence. Mais malheureusement cela n’est pas suffisant et peut même s’avérer limitant. C’est là que la connaissance du modèle permettra à cette même personne de s’enrichir et de gagner en puissance en exploitant toutes les facettes de sa personnalité.

 

5 – Vais-je mieux me connaître grâce à la Process Com ?

Oui, vraiment, c’est le premier bénéfice et non des moindres. C’est souvent un premier déclic pour les personnes qui découvrent leur inventaire et se l’approprient. Il y a un avant et un après Process Com. Comme si d’un seul coup, on vous donnait des lunettes pour y voir clair et net. C’est très fort, parfois déroutant et toujours utile.

Certaines personnes comprennent mieux pourquoi c’est difficile pour elles de dire non ou de gérer des conflits, d’autres découvrent d’où vient cette exigence qu’elles ont vis-à-vis d’elles-mêmes et qui les fatigue, ce besoin d’être parfait ou de l’exiger des autres. D’autres encore portent un autre regard sur leur besoin d’intériorité, de calme et de réflexion ou à l’inverse cette tendance qu’elles ont à zapper constamment. Comprendre le « pourquoi » d’un comportement permet de prendre du recul et d’identifier les moyens de faire différemment si c’est nécessaire.

L’apport le plus intéressant à mon avis est de pouvoir identifier les signaux précurseurs à ses propres mécanismes de stress et d’échec afin d’éviter d’enclencher le processus. Comme des voyants qui s’allumeraient pour vous dire « attention, ce comportement que vous avez là révèle que vous avez tel besoin insatisfait » et comme vous avez le mode d’emploi, vous pouvez réagir, nourrir votre besoin et stopper le processus. C’est très puissant et très utile.

Par exemple, une personne qui commencerait à vouloir tout contrôler, aurait du mal à déléguer, rapporterait du travail chez elle, s’interdirait tout loisir tant que la tâche n’est pas terminée pourrait éviter de se mettre à dos ses collaborateurs, son entourage, et de mettre en danger sa santé, si seulement, elle savait qu’au départ, elle souffre d’un manque de reconnaissance pour le travail accompli. Pour peu qu’elle ait un manager avare en feedback positif, considérant que le travail bien fait est normal, la voilà dans une situation délicate et dangereuse pour elle-même. Grâce à la compréhension de sa structure de personnalité, elle pourra y remédier par elle-même.

 

6 – La Process Com n’est-elle pas aussi un formidable outil pour mieux communiquer vers les autres ?

C’est le deuxième effet « kiss cool ». Avec la Process Com et en vous entraînant au quotidien, vous arriverez à diagnostiquer les types de personnalité dominants de vos interlocuteurs et vous saurez vous adapter pour favoriser une bonne communication. Vous éviterez ainsi conflits, malentendus et autres « mécommunications ». Vous gagnerez en impact, vos interactions seront plus fluides et plus performantes. Cela vous servira aussi bien dans votre environnement professionnel que dans votre sphère privée et cela pour votre plus grand bonheur et celui de votre entourage ! Cette dimension est très utile en management pour adapter votre management à chacun de vos collaborateurs. C’est utile aussi vis-à-vis de votre hiérarchie. Quand toute l’équipe connaît son propre profil, cela devient un langage commun pour l’équipe. On peut aller plus loin en identifiant les forces de l’équipe, les points de vigilance. Cela permet de capitaliser sur les forces de chacun et de déployer la performance de l’ensemble.

C’est également utile dans la relation clientèle ou commerciale. Savoir adapter son discours et fonction de son interlocuteur peut être déterminant pour la vente, que ce soit en magasin ou lors d’une négociation. L’objectif étant de favoriser un échange constructif et bénéfique pour les deux parties. Utiliser la Process Com dans la communication, permet de créer les conditions favorables à l’échange. Cela ne fait pas tout, mais ça en fait beaucoup !


Nous vous recommandons également :

Les 9 choses à faire à 20 ans pour devenir millionnaire à 30 ans

N’ayez pas peur de parler de vos échecs lors d’un entretien de recrutement

Les 3 choses à ne pas dire pour justifier son manque d’expérience

Que répondre à la question « Où vous voyez-vous dans 5 ans ? »

Qu’attendent les équipes de leur leader ?

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire