VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé
Être rappelé

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

 

La mission première d’un cabinet d’outplacement est de favoriser un rapide retour à l’emploi.

En faisant un choix réfléchi, l’outplacement est un véritable facteur de réussite dans une recherche d’emploi. Deux éléments sont importants dans la prise de décision du cabinet accompagnant : la méthodologie et le feeling avec le consultant.

Zoom sur les critères à privilégier pour faire le bon choix.

 

Le choix du cabinet outplacement : élément essentiel de la réussite du reclassement des dirigeants et des cadres

L’outplacement, une aide efficace pour votre transition de carrière

 

 

A quel type de salarié l’outplacement s’adresse-t-il?

 

Réservé jusqu’à maintenant à des cadres dirigeants, pour des questions de coûts, l’outplacement tend à se démocratiser et est de plus en plus souvent proposé à des cadres de middle management par les entreprises soucieuses de préserver leur bonne image employeur.

Par ailleurs, il devient humainement de plus en plus difficile de licencier un collaborateur sans lui proposer des perspectives positives de retour rapide à l’emploi.

 

 

Combien coûte la prestation d’accompagnement et qui la paye?

 

Les honoraires du cabinet varient, en général c’est un pourcentage du salaire annuel brut qui va de 10 à 20%, en fonction de la durée de la mission.

 

 

Quelle méthode est utilisée ?

 

Certains cabinets d’outplacement se contentent d’offrir des prestations hôtelières de luxe: un bureau avec moquette épaisse et une assistante…

Aujourd’hui rechercher un job est une activité à plein temps. Il faut comprendre et utiliser les nouvelles méthodes pour rechercher un nouveau poste. Il faut sortir du lot car les entreprises et les recruteurs professionnels ont accès grâce à internet à des millions de profils potentiels. Donc il est primordial d’interroger le consultant sur la méthode utilisée pour vous permettre un retour à l’emploi rapide.

L’accompagnement peut se résumer en deux parties importantes : le bilan professionnel et la phase de formation à la recherche d’emploi.

Mais l’essentiel est de déterminer avec votre consultant toute l’étendue de votre employabilité actuelle, à savoir à quels postes avez-vous des chances sérieuses d’être recruté, et à quel salaire.

 

 

Quel consultant est attribué ?

 

C’est lui qui va vous accompagner tout au long de votre période de transition de carrière, donc une adéquation personnelle, culturelle, professionnelle est essentielle.

Il faut choisir votre coach en fonction de ces 3 critères afin que le fit avec le consultant soit le meilleur possible. De plus, un consultant ne peut pas être spécialisé et performant dans toutes les disciplines qu’impliquent un coaching de retour à l’emploi. Il faut donc se déterminer sur le choix d’un coach référant, mais aussi accepter les conseils spécialisés donnés par des conseillers en communication, en image, en stratégie de recherche digitale…

 

 

En somme, bien choisi à un moment opportun l’outplacement représente une vraie valeur ajoutée pour le salarié et la perspective d’un retour rapide à l’emploi.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire