Morgan Philips Group acquiert les activités de recrutement d'Hudson en Europe

Voir
VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

fb-mpg-recrut

 «L’équité en matière de rémunération est une chose très importante pour nous», a expliqué Janelle Gale, vice-présidente des ressources humaines de Facebook. « Nous passons beaucoup de temps à nous assurer que ce système est bien appliqué. »

Le site Glassdoor a récemment considéré ce réseau social comme  la meilleure entreprise pour travailler en 2018. Le salaire de base annuel moyen chez Facebook est de 120 000 $, et la moyenne des rémunérations est d’environ 155 000 $.

« Mais ces rémunérations importantes ne sont pas le résultat des négociations entre Facebook et ses employés », a déclaré Janelle Gale. Facebook a son propre système de détermination de la rémunération, qui prend en compte des facteurs tels que la catégorie d’emploi, le niveau d’expérience et la localisation géographique.

Voici comment les offres salariales et les augmentations sont déterminées, selon Janelle Gale:

 

Le salaire n’est pas négociable, et il y a une raison à cela :

La négociation est une compétence importante. Mais ce n’est pas ce que recherche Facebook – pas quand il s’agit de salaire en tout cas.

Janelle Gale estime qu’un système de détermination de la rémunération axé sur la négociation récompense les négociateurs avisés au détriment de tous les autres.

« Nous ne voulons pas entrer dans une négociation, car cela signifie qu’il y a un gagnant », a affirmé la vice-présidente des ressources humaines. « Nous ne vous embauchons pas pour vos compétences de négociation, à moins que ce ne soit pour un poste de négociateur, comme le développement des affaires. »

 

Lire aussi: Le langage du succès

 

La précédente et actuelle rémunération du candidat peut être prise en compte :

Bien que la négociation directe ne soit pas appréciée, les candidats ont un moyen d’informer Facebook de leur situation.

« Nous voulons vous embaucher en fonction de votre expérience et de ce que vous allez apporter à Facebook, tout en prenant en considération votre situation actuelle », a déclaré Janelle Gale.

« Si la valeur globale de l’offre est inférieure à la rémunération actuelle d’un candidat, un analyste de rémunération travaillera pour fournir une offre compétitive. »

Mais si le salaire proposé est supérieur au salaire actuel du futur recruté, alors ce salaire est validé.

 

Tout est question de justice :

Janelle Gale affirme  que la méthode de Facebook « … aide à éliminer les différences qui pourraient survenir entre les différents types de personnes embauchées. »

Selon certaines études, les femmes ont tendance à accepter la première offre qui leur est faite, alors que les hommes en tendance à négocier. Et, selon une étude de McKinsey & Co., quand les femmes demandent plus lors d’une négociation, elles sont considérées comme trop agressives.

 

Pour des informations sur nos prestations d’outplacement: 01 40 73 89 87 ou contact@morganphilips.com

 

Source : Business Insider

 

Lire aussi:

Faible taux de criminalité, nombre élevé d’hôpitaux, familles en sécurité… Découvrez le top 50 des villes les plus sûres du monde !

10 façons d’améliorer votre profil LinkedIn en cinq minutes

La clé pour gagner plus d’argent est de changer de job – Et cette étude le prouve

« J’ai quitté mon job pour voyager, sans que cela ruine ma carrière »

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire