VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

"Assez bien" n'est pas assez pour s'épanouir dans sa carrière

Alyse Kalish, journaliste pour The Muse, démontre pourquoi l’expression « assez bien » est, en réalité, peu bénéfique pour avoir une carrière épanouie.

« Assez bien », c’est souvent la bonne excuse lorsque vous ne voulez pas admettre que ce n’est pas votre meilleur travail, n’est-ce pas ? Ce n’est généralement pas bien méchant lorsqu’il est question de la cuisson optimale d’un brownie qui semble un peu trop cuit mais qui est quand même très bon.

Mais qu’en est-il lorsque cela concerne votre propre carrière ? « Assez bien » prend alors un tout autre sens. Non, « assez bien » n’est pas suffisant. Non par rapport au risque de perdre votre emploi mais plutôt par rapport à vous-même :

« Vous ne le faites pas pour eux. Vous faites les choses pour vous-même, pour votre développement personnel et pour la qualité de votre vie ».

Considérons le dossier que vous avez clôturé qu’à moitié. Oui, peut-être que c’est assez bien pour que votre patron ne vous vire pas, mais quelle part de vous-même sacrifiez-vous, pour avoir seulement bouclé ce dossier ? Cela aurait pu être une chance pour vous de parfaire votre créativité, votre leadership ou votre confiance. Ou alors, une opportunité de promouvoir votre position et de prouver à votre manager que vous prenez des responsabilités.

Prenons-le d’une autre perspective. Pensez à l’offre d’emploi que vous hésitez d’accepter même si elle est techniquement « assez bien ». Vous êtes probablement disposé à accepter tout ce que l’on vous propose car les offres d’emploi n’arrivent pas tous les jours et vous avez peur que vos amis ainsi que votre famille vous jugent si vous tournez le dos à cette opportunité.

Mais qu’est-ce que vous, et seulement vous, voulez réellement ? Trouver un emploi qui vous rende heureux, un emploi qui vous rende fier. Si ce n’est pas le cas, cela signifie que ce que vos amis qualifient d’assez bien, n’est en réalité, pas suffisant pour vous.

Se contenter  « d’assez bien », signifie douter de soi-même et de son potentiel. Cela revient à dire « Je vais rester ici plutôt qu’aller de l’avant ». Peu importe ce que les autres pensent, ce qui est important, c’est la façon dont vous vous voyez aujourd’hui, demain et après-demain.

Jonathan Ive, designer vedette d’Apple déclare « Si quelque chose n’est pas assez bien, arrêtez de le faire ». Il ajoute alors à cette idée « Pensez à comment vous pouvez l’améliorer, et ensuite, persévérez jusqu’à ce que vous ayez fait un réel bon travail. »

Donc, êtes-vous prêt à commencer à faire du bon travail ? Votre prochaine présentation ? Votre prochain dossier ?

En fin de compte, seulement vous, pouvez décider.

Inspiré par : https://www.themuse.com/advice/why-good-enough-really-isnt-enough-in-your-career


Nous vous recommandons également :

Les 9 habitudes qui vous donneront plus confiance en vous

La meilleure question à poser à la fin d’un entretien

Devenir père m’a rendu bien meilleur dans mon travail

E-mail : les habitudes de Tim Cook, Bill Gates et 16 autres dirigeants

L’impact du numérique sur les métiers de la culture

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire