VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Les 9 vérités sur la confiance qu'il faut connaitre

Josh Spector, consultant en marketing digital et journaliste, nous livre les 9 vérités sur la confiance en soi qu’il faut absolument connaître.

Il est toujours nécessaire d’avoir confiance en soi, dans notre quotidien, dans notre travail, mais aussi lors d’un outplacement pour retrouver rapidement un emploi. De nombreuses personnes interprètent mal les composants clés de la confiance et comment celle-ci fonctionne. Ces 9 vérités vont nous aider.

 

1 – La confiance n’est pas l’absence de peur

Croire que l’on peut faire quelque chose ne signifie pas que l’on n’a pas peur de le faire. Il est normal de partir du principe que les gens confiants ne sont pas inquiets, ni anxieux ou n’ont pas la peur de l’échec dans leur activité.

Mais ce n’est absolument pas vrai. Les personnes confiantes sont autant effrayées que n’importe quelle personne, mais la peur ne les empêche pas d’agir. Elles reconnaissent la peur, luttent avec elle et dans certains cas, l’utilisent comme motivation.

Mais peu de gens ont le luxe de vivre sans peur.

2 – La confiance est alimentée par les échecs autant que par les succès

Le succès n’est pas la seule clé pour développer la confiance en soi, les échecs y contribuent aussi.

En effet, l’un des meilleurs moyens pour construire de la confiance en soi est de subir un échec et de le surmonter. Les erreurs nous apprennent que nous sommes plus résistants que ce que nous pensons. Il est trop facile de prétendre manquer de confiance en soi pour justifier un manque de réussite. La confiance ne provient pas de la conscience que nous allons réussir, mais plutôt de la conscience que même si nous ne réussissons pas, nous nous relèverons.

3 – Une vision à long terme génère la confiance

Les gens qui manquent de confiance ont tendance à être impatients, ils ne pensent pas au long terme. Ils sont focalisés sur l’instant présent, sur la dernière critique qu’ils ont reçu. Ils remettent tout en cause et oublient ce qu’ils ont réalisé dans leur vie.

4 – La préparation engendre la confiance

Même si elles font face à une nouvelle tâche, les personnes confiantes savent qu’elles peuvent la réaliser. Elles ont établi une base d’expertises conséquente et vont tout mettre en œuvre pour réussir.

Pour devenir plus confiant, nous devons apprendre de nouvelles choses, nous préparer, et nous expérimenter.

5 – La confiance s’acquiert, elle n’est pas un don

Lorsqu’une personne nous complimente, nous nous sentons bien, nous nous sentons confiants. Or, le cœur de la confiance ne doit pas venir des autres, mais de nous-mêmes.

Si nous dépendons des autres pour nous sentir confiants, nous devenons vulnérables à leurs humeurs. Parfois, leurs avis seront corrects, mais souvent, ils ne le seront pas.

Les personnes confiantes ne laissent pas les autres déterminer leur succès. Lorsque nous jugeons nous-mêmes nos activités, nous prenons le contrôle de notre confiance. Nous ne comptons donc plus sur les autres pour nous sentir bien.

6 – La confiance est contagieuse

Nous aimons être entourés de personnes confiantes, travailler et passer du temps avec elles. Nous aimons les gens qui croient en eux et savent qui ils sont. Leur confiance se propage autour d’eux, elle est contagieuse. Alors si nous manquons de confiance, essayons de trouver des personnes dans notre réseau, qui peuvent nous en faire gagner.

7 – La confiance engendre la pression

Tout ce qui entoure la confiance n’est pas seulement positif.

Avoir de la confiance est évidemment plus agréable que ne pas en avoir. En revanche, il y a quelques contraintes qui apparaissent avec la confiance. Elle peut nous faire croire que nous sommes capables de tout surmonter, de résoudre n’importe quel problème, et surtout, elle peut engendrer une pression. Plus nous avons d’assurance, plus nous exerçons une pression sur nous-mêmes afin d’être à la hauteur de nos espérances.

Il est important de se rappeler que la confiance n’est pas une recette miracle pour réussir tout ce que nous entreprenons, nous allons connaître autant de succès que d’échecs.

8 – Élargir ses expériences augmente la confiance

Si nous avons toujours vécu au même endroit, créé des liens avec les mêmes personnes et travaillé dans la même entreprise, nous nous sentons en confiance.

La familiarité peut être confortable, mais le confort n’est pas la confiance. Pour devenir vraiment confiant, il est important de sortir de sa zone de confort et d’élargir ses expériences. En vivant le plus d’expériences possibles, nous augmentons notre confiance en nous.

9 – La confiance est un choix

Nous sommes confiants, car nous avons choisi de l’être. Dans notre vie, nous avons connu des succès et des échecs. Si nous manquons de confiance, c’est essentiellement parce que nous accordons plus d’importance à nos échecs qu’à nos succès.

Nous ne sommes pas obligés de croire en cela, nous pouvons choisir et faire un autre choix.

 

Inspiré par : https://www.themuse.com/advice/9-truths-about-confidence-most-people-dont-know


Articles pouvant vous intéresser :

Les 9 signes qui montrent que vous êtes sur la route du succès

Mieux se connaître professionnellement

Les 9 choses à faire à 20 ans pour devenir millionnaire à 30 ans

N’ayez pas peur de parler de vos échecs lors d’un entretien de recrutement

Les 3 choses à ne pas dire pour justifier son manque d’expérience

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire