VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

[recaptcha]

Marina Khidekel est directrice éditoriale. Sa vie professionnelle et sa vie personnelle sont bien remplies. Trouver l’équilibre est un exercice de tous les jours. Cet article explique justement comment reprendre le contrôle de ses journées en se dégageant du temps.

 

Votre temps est précieux – alors concentrez-vous sur ce qui est essentiel.

Contrairement aux souvenirs que vous avez de votre enfance, les journées à l’âge adulte semblent passer à la vitesse de l’éclair. 24 heures ne semblent plus être suffisantes pour venir à bout de vos tâches quotidiennes. Le fait que nous vivions actuellement dans une société surmenée, surchargée et qui considère l’épuisement comme un signe d’honneur n’aide pas.

Il est absolument nécessaire de fixer ses limites et de réévaluer la façon dont nous passons notre temps. Il est fort probable que certains projets, tâches et activités que nous pensons être des parties intégrantes de notre vie ne sont, en réalité, pas si essentiels. Une des clés pour réduire le stress et éviter l’épuisement professionnel est de tout bonnement supprimer tout ce qui est inutile dans sa vie.

Nous avons demandé à notre communauté de partager les tâches non essentielles qu’ils ont abandonnées pour reprendre le contrôle de leur temps.

 

Consacrer du temps et de l’énergie au drame des autres

 

Je ne me laisse pas entraîner dans les mélodrames en tout genre. Si cela se produit au cours d’une conversation, je m’excuse poliment et je quitte les lieux. Je me déplace ailleurs, dans un autre espace et je change d’état d’esprit.

 

Se blâmer constamment

 

J’ai appris à faire preuve d’indulgence envers moi-même. Je me concentre sur ce qui est le plus important, ce qui inclut mes proches et le fait de prendre soin de moi. Plutôt que de m’efforcer à marquer des points sur tous les tableaux, je me concentre sur la qualité de ma vie dans le moment présent.

 

Perdre son temps sur des activités inutiles

 

Quand il s’agit de réduire ou d’éliminer les tâches non essentielles, j’ai deux filtres. Premièrement: cette tâche vaut-elle mon temps? Est-ce que je me paierais pour faire cette tâche? Vaut-elle la peine de perdre du temps avec ma famille, mon entreprise ou de faire quelque chose que j’aime?
Deuxièmement: cette tâche suscite-t-elle de la joie? Est-ce utile pour mon travail ? Est-ce que je serais plus épanouie ? Est-ce que j’en retire du plaisir ou de la satisfaction? Si la réponse à ces questions est non, c’est que vous perdez votre temps. Je dois déterminer si mon temps vaut la peine d’être investi dans un domaine ou non. Par exemple, mon taux horaire facturable est supérieur à celui d’un jardinier. Ce n’est donc pas la peine de perdre mon temps à faire ce travail, mais si j’aimais le jardinage, je pourrais quand même choisir de le faire. J’emploie donc volontiers une entreprise locale pour faire ce travail à ma place afin que je puisse sortir et être avec mes enfants, travailler dans mon entreprise ou encore faire un petit footing ou un tour en vélo – des choses qui me plaisent, en somme.

Sachez d’ailleurs qu’il existe de nombreuses solutions si vous n’êtes pas épanoui dans votre travail ou au sein de votre entreprise. Vous pouvez suivre une formation, entamer une reconversion et même faire appel à un cabinet de coaching.

 

S’inquiéter des résultats que vous ne pouvez pas contrôler

 

« J’ai perdu un temps précieux à me soucier des résultats sur lesquels je n’avais pas ou peu de contrôle et j’ai enfin réalisé qu’il était temps de laisser aller ces choses-là. J’ai aussi passé des nuits à m’inquiéter de quelque chose que je ne pouvais pas contrôler. Mais maintenant, je me suis rendu compte que c’était une dépense inutile de mon énergie. Je vais attaquer chaque jour à la fois et profiter du moment présent.

 

Externalisez les tâches que vous pouvez

 

J’ai abandonné l’idée de faire le ménage il y a des années. J’ai arrêté de faire des lessives quotidiennement (à moins d’une nécessité immédiate) ces 10 dernières années. Dernièrement, j’ai cessé de me sentir obligée de conduire mes enfants à toutes leurs activités quand je n’étais pas coincée dans une réunion ou retenue au travail. Le simple fait de pouvoir faire cela n’est pas à la portée de tous. Je me sens coupable de dire que j’ai tous ces privilèges, car je reconnais les inégalités qui existent dans notre société. D’ailleurs, les études montrent que se décharger de certaines tâches contribue à notre bonheur et à notre bien-être personnel.

 

Regarder beaucoup la télé

 

Pour gagner plus de temps, je ne regarde plus la télévision. Chaque fois que je l’allumais, cela me faisait perdre une grande partie de mon temps, que j’aurais pu consacrer à une autre activité – l’écriture, l’apprentissage d’une nouvelle langue, une balade dans la nature – qui aurait pu être beaucoup plus productive que de rester assis devant un écran.

 

Des soins fastidieux

 

J’ai arrêté de me sécher les cheveux et de me maquiller. En tant que mère de trois enfants avec deux entreprises, ma routine de coiffure et de maquillage durait une heure qu’il aurait mieux valu passer à méditer, à lire ou à être productive autrement. Au lieu de cela, dès le matin, je me regarde dans le miroir et me rappelle ma beauté et ma force – aucun maquillage ni brushing n’est nécessaire pour que cette croyance se manifeste. J’ai parfois un besoin irrépressible d’aller au salon de coiffure lorsque j’en ai besoin pour des événements ou des apparences. Ne pas me tartiner le visage le matin me fait économiser beaucoup de temps et de pression.

 

Article inspiré de l’article 7 Ways to Reclaim Your Time by Letting Go of Non-Essential Tasks par Marina Khidekel pour Thrive Global.

 

Lire aussi :

Comment prendre rapidement de meilleures décisions

Comment les dirigeants les plus productifs conduisent les réunions

Comment prendre des décisions difficiles au travail selon Barack Obama

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire