VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé

Être rappelé

 

Aujourd’hui le fait de trouver une entreprise qui propose un environnement épanouissant est une réelle problématique, d’autant plus avec l’évolution des carrières toujours plus transverses. Particulièrement en France où le bien-être au travail relève encore pour beaucoup de l’utopie. Pourtant dans tout types d’organisation, une équipe enthousiaste, motivée tout en étant pleinement investie dans son travail est un actif inestimable. Si la tendance actuelle tend vers des entreprises tournées vers le Client, de plus en plus de professionnels RH se rendent compte d’une corrélation entre « customer-centric » [i]  et « employee-centric »[ii]. Il suffit de jeter un coup d’œil aux classements des compagnies les plus recherchées sur le marché du travail. Il y a un lien direct entre les entreprises qui sont bien notées en termes d’environnement de travail et celles qui sont notées hautes dans des évaluations de satisfaction clients. Mais alors comment repérer une entreprise qui serait potentiellement employee-centric ? Découvrez les 5 points pouvant vous aider dans cette recherche :

 

  • Un apprentissage constant

 

L’apprentissage continu est la clé pour allier performance et développement personnel. Le salarié moderne s’attend aujourd’hui à toujours apprendre au travail, à ne pas être statique, afin de profiter au mieux des occasions qui se présentent pour développer sa carrière. Une entreprise qui intègre l’amélioration des compétences et des programmes de formation dans la politique RH. Si l’entreprise à laquelle vous postulez présente des programmes de mentorat ainsi que des initiatives de formation spécifique, alors vous êtes sur la bonne voie. Tenez également compte du mentoring tant formel qu’informel et des programmes de formation pour un ensemble divers de salariés.

 

  • La valorisation de l’accomplissement

 

Une des tendances observées chez de plus en plus de travailleurs est le fait que les salariés veulent désormais connaître quelles différences produisent leurs efforts d’un point de vue plus global. Pour une entreprise qui désire mieux impliquer ses salariés dans son projet, cela peut se traduire par : partager en interne les détails d’un projet, partager les retours clients, favoriser l’échange d’information entre équipes ou même des retours sur la contribution de chaque département à la performance globale. Toutes ces initiatives sont une excellente façon de faire comprendre l’impact réel d’un travail au sein de son organisation, donc de valoriser pleinement ses employés.

 

[i] : Customer-centric : Qui correspond au fait qu’une entreprise mette le client au cœur de son organisation et de ses décisions.
[ii] : Employee-centric : Consiste à créer un environnement de travail valorisant les employés, où ils peuvent sentir que l’on s’occupe d’eux afin que dans un second temps, ils s’occupent de la même manière du client.

 

  • Un but mieux défini

 

Beaucoup d’entreprises se rendent également compte qu’il est n’est plus suffisant aujourd’hui pour les salariés de travailler seulement dans l’objectif d’une performance économique. Sur la même logique que la volonté d’une meilleure reconnaissance, nombreux sont ceux qui aspirent désormais à travailler pour un plus grand but, pour quelque chose qui à un véritable sens. L’organisation elle-même s’y retrouve car c’est un moyen de mieux s’inclure au sein de la vie civile, de sa communauté locale, démultipliant ainsi ses expertises tout en améliorant son image. Renseignez vous sur les politiques RH de l’entreprise que vous voudriez rejoindre, en particulier sa politique RSE, vous pourriez y trouver la cause humanitaire que vous n’auriez jamais osé réaliser !

 

  • Équilibre vie professionnelle / vie privée

 

La vie d’un individu s’étend bien au-delà de son travail : famille, intérêts et passe-temps. Les organisations doivent prendre conscience de ce fait et adapter les règles du lieu de travail afin de permettre un équilibre entre vie privé et vie professionnelle, qui est un plus non négligeable sur le plan de la performance. Le congé maternité payé jusqu’à six mois, la mie en place de crèches, les assurances et mutuelles pour les employés et les membres de leur famille, des installations médicales en interne, la mise en place de moment informel pour créer de la cohésion sont autant d’initiatives permettant une garantie de la fidélité des salariés et la satisfaction au travail.

 

  • Mobilité et flexibilité

 

La technologie a changé les frontières du lieu de travail. Nous pouvons désormais avoir accès au travail de n’importe où, à tout moment et sur n’importe quel type de support (PC, smartphones, tablettes). Afin de saisir pleinement les opportunités de ce nouveau contexte, les ressources humaines doivent travailler étroitement avec le service informatique pour faciliter cette mobilité. De nouvelles politiques RH, inspirées de l’esprit « Start-up » des entreprises de la Silicon Valley se mettent en place, l’objectif étant de proposer toujours plus de flexibilité dans cette nouvelle façon de travailler.

Les marchés devenant de plus en plus compétitifs, le capital humain d’une entreprise, c’est-à-dire son vivier de compétence/expertise se détache alors comme un avantage compétitif clef. Une organisation qui met l’intérêt du salarié au centre de ses politiques RH va donc non seulement valoriser ce capital humain mais aussi fidéliser son personnel en plus de créer un véritable esprit « corporate » en son sein. Le meilleur moyen de mettre enfin tout le monde d’accord ?

 

Sources :

“5 Employee-Centric Policies That Are Crucial To The Success Of An Organisation” – Archana Nirwan http://www.huffingtonpost.in/archana-nirwan/5-employee-centric-policies-that-are-crucial-to-the-success-of-a_a_23009514/

“What Does “Employee Centric” Mean?” – Ann Fry http://www.annfry.com/what-does-employee-centric-mean/

 

Articles pouvant vous intéresser :

La règle d’or du recrutement pour Mark Zuckerberg (Facebook)

Nouvelle Assemblée : que vont devenir les collaborateurs parlementaires licenciés?

Les meilleures habitudes de 12 personnalités mondiales

Le langage du succès

Productivité : les secrets d’Elon Musk, de Bill Gates et de Mark Zuckerberg

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire