VOTRE CARRIÈRE, AVEC PASSION.
MENU
Être rappelé
Être rappelé

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Snapchat

Pour certains, Snapchat est un mystère.

Mais ceux qui savent comment manier cette application en pleine ascension peuvent avoir un avantage dans le monde du travail.

Erik Sena, ex demandeur d’emploi, avait remarqué comment les « geofilters » étaient utilisés par les grandes marques de la mode pour faire de la publicité localement. (Ndlr : Les geofilters sont des filtres géolocalisé pour un événement particulier, c’est-à-dire, des visuels que l’ont peut appliquer aux « snaps » (messages) des utilisateurs dans un lieu et pour un temps donné). Erik Sena fût inspiré pour créer en mai dernier des « geofilters » avec sa marque personnelle  afin de se démarquer sur le marché de l’emploi. C’est ainsi qu’il est devenu coordinateur de médias sociaux à San Diego.

En quoi Snapchat et les « geofilters » révolutionnent-ils le développement des réseaux professionnels ?

« J’ai passé des mois à passer des entretiens et envoyer mon CV à des entreprises, sans recevoir la moindre réponse, c’était une dernière tentative désespérée pour faire ressortir mon nom » raconte Erik Sena.

Il dit avoir utilisé son expérience en tant que rédacteur et designer pour rapidement définir son propre visuel, il a payé 108$ à Snapchat pour le mettre en tant que « geofilters » ciblées sur les agences de publicité pour lesquelles il voulait travailler. (Voir la photo ci-dessous)

Snapchat vous laisse choisir une zone géographique où vous voulez voir apparaître vos geofilters, et dès qu’une personne utilise Snapchat dans cette zone, votre visuel apparaît sur les messages de l’application. Sena a ciblé deux agences, à San Diego et quatre autres à Los Angeles.

« Heureusement, deux des agences que j’essayé d’atteindre m’ont finalement remarqué. L’une d’elles a tweeté un screenshot (Ndlr : capture d’écran) de mon geofilter et m’a invité à déjeuner à leurs bureaux ».

sdgeofilters erik sena snapchat

Les geofilters d’Erik Sena utilisés dans sa recherche d’emploi.

Il ajoute que l’un des directeurs créatifs associés de l’agence BASIC a aussi « liké » quelques-uns de ses tweets et a commencé à le suivre sur Twitter.

Concilier empreinte numérique et créativité : des nouvelles clefs pour réussir ?

« Même si je n’ai pas eu d’offre d’emploi ou même un entretien avec les agences ciblées, ce que j’avais au moins espéré était de me faire remarquer, et ce fût réussi. »

 A partir de ce moment, il a inclu cette histoire dans son CV et en parle au cours de ses entretiens, « ce qui, définitivement, aide à alimenter de la conversation »  tout en illustrant ses capacités d’innovation.

« En effet, l’un de mes plus important sujets de conversation durant mon dernier entretien fut de parler de son expérience avec Snapchat et cela m’a considérablement aidé à obtenir le poste. »

L’expérience d’Erik Sena démontre qu’il existe souvent un moyen de se démarquer des autres chercheurs d’emploi, et de se faire remarquer. Avec les nouvelles technologies et l’ascension des réseaux sociaux de nombreux outils sont mis à votre disposition pour le faire. Alors, comme Erik Sena, n’hésitez pas à vous en servir !

Source : inspiré de l’article du Business Insider « Meet The Job Seeker Who Used Snapchat to Get Noticed by Employers »

Nous vous recommandons aussi :

La Hype review qui vous rendra plus efficace

La Revue du web de Septembre 2016

Les neuf choses que ne feront jamais les personnes qui réussissent !

Outplacement : pourquoi un sportif est favorisé pour retrouver un emploi?

Comment positiver ses échecs professionnels ?

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Pas de commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

 
Laisser un commentaire